x
NewsLetter :
Les news par e-mail
-
Agenda, le meilleur agenda des sorties

26 novembre 2013

 A Liège, des policiers confondent mission et commission

Lundi, vers 15h30, une camionnette de police est arrêtée sur un trottoir de la rue Cathédrale, à l’entrée de la rue piétonne qu’est la rue Lulay des Fèbvres. A l’intérieur, un policier est de faction et, autour, les piétons contournent de mauvais gré le véhicule 5277. Banale opération de surveillance ? Travail de prévention par une visibilité dissuasive ?

Vous n’y êtes pas du tout ! En jargon policier, comme en langage courant, cette mission est appelée… une commission. Le collègue de l’inspecteur qui attendait flegmatiquement au volant était tranquillement en train d’échanger son décodeur Belgacom dans la boutique éponyme, quelques mètres plus loin.

Et pourquoi s’ennuyer à faire ce genre de course pendant ses temps libres lorsqu’un véhicule de police offre toutes les facilités de stationnement gratuit, à quelques mètres du commerce de son choix ?

A l’intérieur du magasin, l’inspecteur prend le temps (de se renseigner aussi sur l’achat d’un nouveau GSM) pendant qu’en face, au café du coin, des clients grincent des dents. Tous savent en effet, à l’instar du responsable de la boutique Belgacom, que si l’on a le malheur de stationner à cet endroit pour un course ou un café vite fait, c’est le PV garanti !

Mais, à Liège, quand certains policiers s’occupent positivement de distribuer des vêtements chauds aux SDF, il reste certains de leurs collègues en uniforme pour draguer les vendeuses de téléboutiques et prendre vingt minutes pour faire leurs petites courses perso, en stationnant sur une voie piétonne.

caminnette

tempo



Sources :  
 
Article précédent : {OUFTI} le premier nano-satellite liégeois !
Article suivant     : {Météo} : nuageux mais pas de pluie

Une faute d'orthographe, de grammaire, une erreur à signaler, une info à nous communiquer ?
Ecrivez à redaction_AT_todayinliege.be en indiquant éventuellement le lien de la page concernée.