x
NewsLetter :
Les news par e-mail
Agenda, le meilleur agenda des sorties

2 avril 2013

 La nouvelle façade de maison la plus originale de Liège

Avant de réaliser son projet de toboggan sur les escaliers de la montagne de Bueren (il avait promis de le faire si 2000 personnes "likaient" l’idée sur sa page facebook, ce qui a été le cas), le re-designer Benjamin Pailhe fait fort.

Pour aménager la façade de son RElab, atelier de création et de fabrication numérique avec des matériaux de récupération avec installation d’une imprimante 3D à usage collectif, le Liégeois a plaqué des portes de garde-robes et divers meubles en bois.

Peut-on laisser cette façade ?
Oui, temporairement
Oui, définitivement
Non, c’est n’importe quoi


Côté urbanistique, le designer liégeois a déjà la parade : "c’est une façade provisoire elle se démonte en 30 minutes". Dommage que les compétences du Tourisme et de l’Urbanisme ne relèvent plus du même échevinat, car le lieu pourrait bien déjà se révéler comme un point d’intérêt touristique.

Interrogé sur la question, l’échevin de la Culture et de l’Urbanisme, Jean-Pierre Hupkens, a rappelé la règle urbanistique en la matière :

"Ce n’est pas le fait que la structure soit démontable ou pas qui doit être pris en compte mais la durée de cette structure qui modifie la façade. S’il s’agit d’une intervention artistique destinée à rester en place moins de 60 jours, il n’y a pas de démarches à effectuer. Mais si elle perdure au-delà, il y aura constat d’infraction et une demande de régularisation doit être introduite."

Les services de la Ville en analyseront alors les différents aspects afin de vérifier si elle est acceptable ou pas.

"Je n’ai pas assez regardé l’oeuvre pour me forger un avis personnel dessus. Mais un argument pour appuyer cette éventuelle demande pourrait être l’intérêt touristique", poursuit l’échevin qui, en fin de compte, se montre tout de même ouvert d’esprit. Tout en soulignant que des démontages et remontages successifs de la structure ne constitueraient pas non plus une solution puisque, en réalité, l’oeuvre serait permanente.

Le Relab, openlab & techshop, ouvrira ses portes aux personnes déjà initiées dès le 5 avril mais sera inauguré officiellement et ouvert au grand public dès le 1er juin.

tempo (2)
Photo : A.Šorgić- Facebook



Sources :  
 
Article précédent : Une {salle} de guindaille de 300 places dans le Carré
Article suivant     : {Météo} : journée moins belle qu’hier avec passages nuageux mais temps sec

Une faute d'orthographe, de grammaire, une erreur à signaler, une info à nous communiquer ?
Ecrivez à redaction_AT_todayinliege.be en indiquant éventuellement le lien de la page concernée.