x
NewsLetter :
Les news par e-mail
-
Agenda, le meilleur agenda des sorties

1er décembre 2014

 Les 10 plus grosses communautés Facebook de Liège

Au diable l’étendue relative du principal réseau social mondial ! L’essentiel des flux s’établit, comme chacun sait, entre des personnes séparées d’à peine une petite poignée de kilomètres. Today in Liège a recensé les 10 plus gros GROUPES de Liégeois sur Facebook, leur utilité et leurs valeurs.

Ihsane Jarfi DISPARITION - 17.357 membres

tempo


Le groupe a été créé au lendemain de la disparition d’Ihsane Jarfi, pour tenter de le retrouver après qu’il ait été vu pour la dernière fois, montant dans une voiture. L’émoi suscité par ce meurtre à caractère homophobe a fait que le groupe a continué à grandir, pour devenir la plus importante communauté facebook de Liège. Une belle réaction de nos concitoyens contre la barbarie et la discrimination.

Tu es un vrai Liégeois si... - 17.038 membres

tempo

"J’ai créé cette page le 13 mars de cette année et en une dizaine de jours nous étions plus de 3000 membres", détaille Thierry de Kruyf, le créateur."Le but essentiel de la page est de se remémorer les bons souvenirs, les moments forts qui ont marqué notre Cité Ardente ainsi que de faire revivre des personnages emblématiques, des enseignes et lieux qui ont également marqué les Liégeois. La convivialité est le principal moteur de cette communauté, raison pour laquelle la demande d’adhésion est traitée de manière très stricte". Certains parlent même de censure. Autre spécificité du site : on y parle aussi le wallon.

LIEGE A LOUER - bouche à oreille - 14.770 membres

tempo

Chambres, kots, appartements, duplex ou maison... quand les bailleurs rencontrent les loueurs. Le groupe sert aussi à voir ce qui se fait ailleurs, grâce aux nombreuses photos illustrant les annonces, pour se rendre compte qu’on est finalement très bien chez soi. Et puis c’est gratuit pour tout le monde !

Radars Liège (LIDAR) - 11.810 membres

tempo

Ce n’est pas la plus efficace, mais c’est la plus grosse. Créée par une personne qui souhaite visiblement rester anonyme, cette communauté vise à informer ses membres sur la position du radar "Lidar" (et des autres) à Liège. Un peu faux-cul, l’explicatif prévient : "Ce groupe a pour but d’inciter les conducteurs à respecter les limitations de vitesse partout et particulièrement là où des radars sont signalés." (Voir Bob de Liège, plus bas.)

A DONNER sur Liège - 8.440 membres

tempo

Des centaines d’objets et de services s’y échangent quotidiennement. "Le groupe permet de donner des objets dont on n’a plus l’utilité à d’autres qui en ont besoin. Ou d’introduire des demandes lorsqu’on a besoin d’une chose en particulier", explique Sarah Van Linthout, l’une des administratrices. On trouve de tout mais il est interdit d’y vendre quoi que ce soit et aucune "transaction" concernant des animaux n’est acceptée. "Moha l’a créé, et il a rapidement pris une ampleur terrible. Le troc, de manière générale, opère actuellement un retour car la vie n’est pas facile et beaucoup de personnes apprécient de faire des économies. Il y a aussi l’aspect ’écologique’. Pourquoi jeter alors que quelqu’un pourrait l’utiliser ? Sans compter les autres aspects : entraide, rencontres..."

Bob de Liège - 8.000 membres

tempo

Avec des membres plus performants que "Radars Liège", cette communauté de signalement des radars et des contrôles de police sur le territoire de la ville (au sens large), ne s’encombre pas de mises en garde superfétatoires. "Vous avez compris que la solidarité entre automobilistes et donc le partage d’un maximum d’information sur un et un seul mur est l’élément clé du succès", exhorte le créateur. On y trouve aussi le signalement des accidents ou gros embarras de circulation.

ULg (Université de Liège) - 7.337 membres

tempo

"Le groupe a, à l’origine, été créé par un ancien étudiant sorti en 2008. Il n’était alors pas vraiment modéré et contenait beaucoup d’infos disparates, mais il était déjà important", explique Marie Liégeois, community manager de l’ULg. Avec l’aval du recteur Rentier, le service Relations extérieures et Communication a ensuite repris la main, en bonne entente avec les créateurs, pour en faire le le vaisseau amiral officiel de l’université. "En tant qu’administrateurs, nous y intervenons très peu car la place est laissée aux membres. Ils y échangent des informations relatives à des cours, des demandes pour des travaux, des petites annonces en lien avec les cours, des infos sur la vie estudiantine, des actions de sensibilisation,…" Là où la page est plutôt une « vitrine » de la petite et la grande actualité de l’ULg (tout en étant ouverte aux commentaires et posts), le groupe a une fonction de service et d’échange, et aussi d’appartenance.

JEUNES LIEGEOIS DESARGENTES - 6 654 membres

tempo

"Vendent, proposent, donnent, échangent, demandent… et obtiennent ce qu’ils n’auraient pas pu avoir autrement", affirme l’intitulé du groupe. On y trouve donc une série d’objets, d’ustensiles, de vêtements ou de meubles pour des sommes modiques. Bref, un groupe fourre-tout, anti-crise. "A la différence de tous les autres groupes du même genre, le groupe a opté pour des albums à thème. Il est dès lors très pratique et efficace de se diriger ou de publier directement dans la section adéquate", ajoute Noémie Clerebaut Florani, la créatrice.

Liégeoises Liégeois - 6.500 membres

tempo

Créé il y a deux ans dans le but de promouvoir notre province et sa Cité ardente et de partager des connaissances historiques, anecdotiques ou photographiques, José-Luc Beugnet, son créateur privilégie les échanges et le partage. "Cela n’existerait pas sur une "fanpage" ou un profil. Depuis la création du groupe, beaucoup de gens découvrent des coins ou des histoires qu’ils ne connaissaient pas et ce contact est addictif puisque à leur tour, ils se lancent et partagent leurs découvertes, s’essayant à la photo ou organisent des sorties entre membres. Nous organisons même des jeux ou les membres ne peuvent s’empêcher d’effectuer des recherches pour trouver un lieu."

Vide Dressing LIEGE - 6.400 membres

tempo

Un truc de filles, pour se refiler des accessoires vestimentaires voire de vrais vêtements. "Contrairement aux autres vides dressing sur Facebook, celui-ci veut un album par taille de vêtements et un album chaussures également trié par tailles ce qui cible mieux votre recherche ! Comme nous devenons une communauté de personnes venant de la même région, pourquoi ne partager qu’autour de vêtements ? C’est pour ça que, contrairement aux autres groupes, j’autorise pas mal de publications. Et même si ça n’a pas de rapport avec le vide-dressing c’est toujours plaisant de voir des membres s’aider et se conseiller", explique Manon Meyers, à l’origine de VDL.



Sources :  
 
Article précédent : Stationnement {gratuit} en période de Noël
Article suivant     : {Météo} : temps nuageux mais sec

Une faute d'orthographe, de grammaire, une erreur à signaler, une info à nous communiquer ?
Ecrivez à redaction_AT_todayinliege.be en indiquant éventuellement le lien de la page concernée.