x
NewsLetter :
Les news par e-mail
Agenda, le meilleur agenda des sorties

10 janvier 2017

 Meusinvest rachète la Grand Poste pour y installer start-up, kots et marché couvert

L’invest liégeois Meusinvest a racheté les parts du promoteur Pierre Berryer et compte y développer un vaste projet pour les start-up et y implanter plusieurs incubateurs sur 9000 m² à développer. Le coût global est évalué à 16 millions d’euros, mais des subsides pour la restauration du patrimoine pourront être décrochés. Il y aurait entre 3 et 3,5 millions d’euros de subsides potentiels. Les 12,5 millions d’euros qui restent sont à financer par Meusinvest.

"La volonté est de continuer à développer le quartier numérique et le district créatif que nous avons créés à partir de la place Saint-Étienne, indique Gaetant Servais, le directeur. Nous sommes actuellement impliqués dans les restaurations et réaménagements de la Chapelle et du Fiacre. Mais avec l’évolution de l’accélérateur de start-ups Leansquare, nous avons besoin d’espace."

L’université de Liège pourrait également y créer son propre incubateur des métiers de la communication, mais aussi occuper différents espaces.

G.Servais souhaite également y créer un genre de petit marché couvert en façade, côté Batte. Avec des produits locaux, mais aussi une micro-brasserie, pour garder un côté « trendy » à l’endroit pour pouvoir y a boire un verre, prendre un apéro le soir, manger des tapas...

En outre, le rachat de la Grand Poste par Meusinvest (et deux promoteurs immobiliers, à savoir BPI et un partenaire hollandais) va aussi amener la création de plus de 200 kots à l’arrière du bâtiment, où se trouve l’actuel parking qui se trouve face au commissariat de police « Liège-Wallonie ».

« Relais Campus », ce sera 212 studios pour étudiants d’une vingtaine de mètres carrés à un loyer inférieur à 500 euros par mois, charges comprises, gérés par la société qui a déjà transformé l’ancienne résidence universitaire André Dumont (place du 20-Août) en 300 studios-services « Meuse Campus ». L’investissement serait d’une vingtaine de millions d’euros, en plus des 16 millions du projet du bâtiment Grand Poste en tant que tel.

tempo



Sources : La Meuse   
 
Article précédent : La justice liégeoise se saisit du scandale {Publifin}
Article suivant     : {Météo} : toujours de faibles pluies jusqu’en milieu d’après-midi

Une faute d'orthographe, de grammaire, une erreur à signaler, une info à nous communiquer ?
Ecrivez à redaction_AT_todayinliege.be en indiquant éventuellement le lien de la page concernée.