x
NewsLetter :
Les news par e-mail
Agenda, le meilleur agenda des sorties

13 janvier 2013

 Nouveau à Liège : l’interdiction de stationnement pour cocktail policier

tempoVendredi, une petite heure avant midi, un combi de police et quelques inspecteurs débarquent rue des Aveugles, une zone de parking un peu floue sur laquelle se garent des riverains de Saint-Léonard. Ils s’agitent un peu et font comprendre aux automobilistes qui se présentent à l’entrée de la rue que l’on ne peut plus s’y garer. Le commerçant de la friterie déplace dare-dare son véhicule, craignant la fourrière. D’autres font pareil. Et pourquoi donc ?

A 13h30, le chef de corps de la police de Liège inaugurait, en effet, l’exposition « Pièces à conviction » au Grand Curtius, à quelques dizaines de mètres de là. Et le parking en question est idéal pour accueillir les visiteurs du musée, et donc les nombreux invités. Problème : les panneaux règlementaires d’interdiction de stationner n’avaient pas été installés dans les temps.

Imaginons la scène :
- Chef, c’est pas l’inauguration de notre expo au Curtius aujourd’hui ?
- Ah m… si ! Et puis flûte, c’est carrément la cata pour se garer en ville. On a réservé le parking des cars de la rue des Aveugles ?
- Euh non… on n’a pas pensé chef
- Bon ben, tant pis, prévoyez un équipage d’inspecteurs pour empêcher l’automobiliste lambda de s’y garer et faire de la place pour les collègues.
- Et on met des panneaux, chef ?
- On s’en fout !


Voilà donc de pauvres inspecteurs obligés de se geler jusqu’à 17h comme des plantons et de virer les candidats au parking, même si ce n’était en réalité pas vraiment interdit, pour que leurs collègues puissent y garer leur véhicule perso.

« Oui, on est à Liège », résume l’un d’eux. A l’intérieur de l’expo, le chef de corps, Christian Beaupère semble sincèrement surpris : « Tiens, c’est étonnant ; j’avais uniquement fait réserver la place, Saint-Barthemémy, c’est tout... »

Bon, l’anecdote n’aura finalement fait râler qu’une poignée d’automobilistes. Mais espérons qu’à la prochaine mise à la pension d’un commissaire, ses collègues ne se réserveront pas l’entièreté du parking de la Grand’ Poste.

Reste que l’on vous recommande cette très chouette exposition « Pièces à conviction », jusqu’au 11 mars dans l’espace Grand Curtius. Photos d’archives (certains viennent se moquer de la tête de leurs collègues dans les années ’70) ou plus récentes, vieux uniformes, armes, scènes de crimes, diverses méthodes d’intervention et vieilles reconstitutions trouvent parfaitement leur place dans le très bel espace muséal.


Entrée : 5€ - 2,5€ (seniors, étudiants, demandeurs d’emploi) – 1,25€ (art.27)

Plus d’infos en cliquant ici

tempo



Sources :  
 
Article précédent : Le monde de Charlie
Article suivant     : {Météo} : journée ensoleillée avec des passages nuageux, risque de neige en fin de journée

Une faute d'orthographe, de grammaire, une erreur à signaler, une info à nous communiquer ?
Ecrivez à redaction_AT_todayinliege.be en indiquant éventuellement le lien de la page concernée.