x
NewsLetter :
Les news par e-mail
Agenda, le meilleur agenda des sorties

12 décembre 2012

 Petites histoires de la grande patinoire de la Médiacité

Puisque tant le représentant du ministre des sports André Antoine que les autorités communales la présentent comme un cadeau fait aux Liégeois, il était logique que la nouvelle patinoire de Liège ait été inaugurée le jour de la Saint-Nicolas. En attendant le complexe cinématographique qui se fait désirer, la Médiacité trouve enfin un point d’appui, certes glissant, pour justifier qu’elle n’est pas seulement une galerie commerciale… et que sa présence sur la signalisation routière est justifiée.

« Se dégageant au sein du quartier et accolée à la structure ventrue et colorée de la Médiacité, la patinoire évoque pour les uns un immense glaçon, pour les autres un réfrigérateur rétro », nous dit-on. Un frigo à 11.130.000 euros TVAC (9.200.000 euros hors TVA) subsidiés à hauteur de 3.750.000 euros par la Wallonie via des subsides Infrasports et qui présente de très bons coefficients énergétiques. Bel ouvrage, donc, que l’on doit au bureau d’architectes L’Escaut et au bureau d’études Weinand. Ce dernier étant liégeois. On regrette tout de même le mur en blocs de béton intérieur qui bouche le côté ouest.

A peine ouvert, le lieu cristallise évidemment des anecdotes et des critiques. Initialement prévue pour le mois juin, puis septembre, la patinoire avait fait l’objet d’un appel d’offre dans les règles de l’art. Il faut se souvenir que, à l’époque, le parti socialiste frigorifié était touché par des condamnations dans les affaires de Charleroi. Bref, l’échevin des travaux Roland Léonard peut être fier de ce nouveau fleuron liégéois (seule la Ville de Gand propose un édifice à vocation semblable), même s’il n’a jamais rencontré personnellement les concepteurs du bâtiment. Dommage, quand on dit s’investir dans un projet.

tempoMais l’échevin a tout de même réalisé des économies puisque, en apercevant le devis pour les 1200 sièges de gradins qu’il espérant rutilants (60.000€ ou plus si les prix sont gonflés pour un marché public), il a finalement décidé de récupérer les horribles coques couleur olive de l’ancienne patinoire de Coronmeuse. Mais en ajoutant tout de même de petites souffleries individuelles dessous, pour réchauffer les pieds des spectateurs.

Côté bogues, Equalia, la société gestionnaire de la nouvelle patinoire, a repris le technicien de l’ancienne patinoire de Coronmeuse aux commandes de la machine qui permet de refaire la glace. Mais ladite machine, très sensible, n’est pas à se laisser prendre comme ça en main. Du coup elle crée des trous dans la glace là où la machine patine et des blocs de glace qu’il faut évacuer manuellement, à la bonne vieille raclette. Et des zones impraticables sont délimitées sur les 60 mètres de longueur.

Le lendemain de l’ouverture avait lieu un match de gala 1ère division de hockey sur glace. Mais le marquoir n’était pas encore installé et le wi-fi indispensable pour transmettre les résultats en temps réel sur le site de la fédération ne fonctionnait qu’à moitié. Et pour se garer, pas d’accord prévu avec le parking de la Médiacité qui phagocytait presque aussi cher que le prix d’entrée à l’événement (8€). Le dimanche, il faudra se débrouiller pour se parquer puisque la galerie commerciale ferme ses volets et barrières.

Quant aux vestiaires, ils sont au nombre de quatre. Deux pour une douzaine de joueurs et deux pour 5-6 joueurs. Quand on sait qu’une équipe se compose de +/- 18 joueurs et que quatre équipes peuvent se produire la même soirée...

Ne boudons cependant pas notre plaisir : un accès à 5€ et 900 patins tout neufs loués 3€, dans une telle infrastructure, ça vaut une petite séance de cinéma.

Plein d’autres infos sur www.patinoire-liege.be/

tempo



Sources :  
 
Article précédent : Liège prépare la {commémoration} de la tuerie du 13 décembre
Article suivant     : {Météo} : faible neige pluie ou faible pluie verglaçante attendue en fin de journée

Une faute d'orthographe, de grammaire, une erreur à signaler, une info à nous communiquer ?
Ecrivez à redaction_AT_todayinliege.be en indiquant éventuellement le lien de la page concernée.