x
Un jour dans la vie du soldat Hubert : une drôle de vidéo, un peu incompréhensible, réalisée par la Province de Liège qui commémore à sa façon la guerre 14-18, dont c’est le centième anniversaire.
NewsLetter :
Les news par e-mail
Agenda, ce qu'il y a à faire aujourd'hui
Expos

Musée de la Vie wallonne, Du 2 août 2014 (09:30) au 31 mai 2015 (18:30)

Exposition : "Liège dans la tourmente" - Dès le 2 août !

La Grande Guerre sous l’angle de l’histoire au quotidien

Cette réalisation d’ampleur, alimentée par les riches collections des Musées de la Ville de Liège et du Musée de la Vie wallonne, est complétée par des pièces rares en provenance tant de grandes institutions muséales que de particuliers. « Liège dans la tourmente 14-18 » prend place dans la très belle église Saint-Antoine.
L’exposition se présente prioritairement comme un focus sur la Bataille de Liège et la vie quotidienne à Liège et dans la province pendant la Première Guerre mondiale.

L’exposition cible la réalité liégeoise et présente la Grande guerre sous l’angle de l’histoire au quotidien des soldats et des civils, entraînés malgré eux dans les horreurs d’un interminable conflit. L’évocation aborde tour à tour la métropole liégeoise, les banlieues industrielles et les proches pays à la veille de la déflagration, l’inconcevable invasion allemande, la rude bataille des intervalles (5-6 août), la résistance héroïque des forts (8-16 août), la violence des exactions contre les populations civiles (destructions de plusieurs villages et villes dont Visé (16-18 août), et Liège (19 et 20 août), l’exil des populations, les difficultés de la vie au jour le jour durant quatre années d’occupation et, enfin, la libération.

Centré sur la forte charge émotionnelle générée par ces événements, dès l’armistice mais aussi, au-delà les décennies, jusqu’à nos jours, un espace mémoriel présente, sous la forme de documents, d’objets et de photos de monuments, les traces d’un passé toujours poignant. Loin du registre de la commémoration, c’est à une réappropriation partagée du souvenir que les visiteurs sont invités.

L’exposition est divisée en sept parties :

A) La Belle époque, une introduction qui traite de Liège à l’orée du conflit avec l’évocation des différents aspects économiques, sociaux, culturels et militaires à Liège et, plus largement, dans la province ;

B) Le viol de la neutralité, la mobilisation dès le 29 juillet, les travaux de défense dans les intervalles début août, le franchissement de la frontière le 4 août au matin, les premiers villages et villes envahis ;

C) La bataille de Liège, section accompagnée d’une reconstitution symbolique de la ceinture des forts autour de Liège. Celle-ci permet de comprendre le rôle capital joué par la Cité ardente dans la suite du déroulement du conflit. L’attitude admirable tant des troupes des forts que de l’armée de campagne est abordée notamment au travers des différents combats qui se sont déroulés autour de la Cité ardente, lors de la bataille dite des Intervalles (Rabozée, Rhées, Sart-Tilman ou Vottem) ;

D) Les exactions contre les civils, à savoir les injustifiables agressions allemandes qui touchent, de manière aveugle, en premier les habitants des villes et villages du Pays de Liège. Ces actes soulignent la « brutalisation » du conflit et la victimisation de la neutre Belgique ;

E) Les absents, c’est-à-dire à la fois les victimes des premiers combats, les militaires prisonniers envoyés dans des camps en Allemagne, les civils déportés aussi en Allemagne, les exilés, réfugiés en Hollande (Limbourg hollandais), en France et en Angleterre, et enfin ceux qui poursuivent le combat sur le front de l’Yser ;

F) La vie quotidienne traite du vécu des populations (rationnement, aides, secours, déportation, résistance, activités artistiques…) durant les quatre années d’occupation tout en soulignant les contacts avec ceux partis pour le front ou en exil à l’étranger ;

G) La mémoire, espace centré sur les traces et les souvenirs de la Grande Guerre à Liège et dans sa province. Il abrite notamment un lieu de rencontre qui accueille, le temps de l’exposition, animations et rencontres.

Le parcours est chronologique tout en laissant une relativement liberté dans la déambulation. Chaque espace est identifié par un portique d’entrée, une couleur. Un des fils conducteurs, au niveau pédagogique et animation, est constitué par l’histoire de la famille « Joassart », famille de négociants catholiques liégeois, dont les différents membres ont connu des destinées diverses illustrant la plupart des thématiques de l’exposition : mobilisation, Front de l’Yser, enrôlement en France, résistance, comité de secours et d’alimentation…

Site internet de l’expo : www.liegeexpo14-18.be

Site Province de Liège : www.provincedeliege.be

Retrouvez-nous sur Facebook

Information(s) pratique(s)

Les 2 expositions sont ouvertes du lundi au dimanche de 9h30 à 18h30.

- Individuels :
Votre billet vous donne accès aux 2 expositions :
Individuel senior : 10€
Individuel 7-18 : 8€
0-6 : gratuit
Article 27 : 2,5€

A la gare de Liège Guillemins : possibilité d’audio-guide à 2€
- Groupes
Au Musée de la Vie wallonne : possibilité d’un guide (FR, NL, DE) à 65€
en semaine, 75€ le weekend et jours fériés.
Groupes scolaires : 6€ par enfant (guidage compris)

Renseignements et réservations au +32(0)4/237.90.50 (Musée de la Vie wallonne) et au +32(0)4/224.49.38 (Gare Liège Guillemins)
Infos sur les publications disponibles via http://www.provincedeliege.be/node/7225


Retour à la page précédente

Cité Miroir - Sauvenière - Place Xavier Neujean 22 à 4000 Liège, Du 11 septembre 2014 au 12 septembre 2016

Plus jamais ça !

Parcours dans les camps nazis - Expo Permanente

Au lendemain des deux guerres mondiales, ils furent nombreux à décider de tout faire pour que l’horreur des conflits armés, des massacres de masse et de la barbarie ne se reproduise plus jamais. La bête immonde semblait endormie. Pourtant, elle ne faisait que sommeiller. Aujourd’hui, les idées haineuses sont à nouveau de retour et semblent devenir banales.

Plus jamais ça ?
C’est une question … pour rappeler que nos acquis sont fragiles et qu’il faut rester vigilant. Certaines idées sont vraiment dangereuses pour nos libertés et menacent la démocratie. La visite de la nouvelle exposition des Territoires de la Mémoire asbl est intense et émouvante. En suivant le parcours de celles et ceux qui, dans les camps de la mort, ont été les victimes du nazisme, les visiteurs sont progressivement confrontés à l’actualité et à l’urgence de résister tous les jours. Mais comment agir aujourd’hui en étant un citoyen responsable ?
Se souvenir est indispensable pour ne pas oublier, mais c’est par l’éducation que nous serons capables de comprendre le passé, d’éviter de reproduire les erreurs commises et de nous engager pour demain. Et si nous construisions ensemble une société plus juste et plus respectueuse de tous les êtres humains pour lutter contre tous les inacceptables.

INFOS PRATIQUES :

> Heures d’ouvertures :
Lundi au vendredi : de 9h à 16h (dernière entrée)
Samedi et dimanche : de 10h à 16h (dernière entrée)

> Prix d’entrée
3 € (étudiant/senior) - 5 € (adulte) – 1,25 € (Article 27)
1 accompagnant / groupe de 15 personnes.
Entrée gratuite pour les membres des Territoires de la Mémoire asbl, les possesseurs d’une carte Région wallonne, Carte Prof, Educpass ou Leraren Kaart, accès gratuit le 1er dimanche du mois.
Les groupes sur réservation
fermé les jours fériés

> Réservez votre visite
À la Cité Miroir - Sauvenière - Place Xavier Neujean 22 à 4000 Liège
Courriel : reservation@citemiroir.be
Site Internet : www.citemiroir.be
Tél. : 0032 (0) 4 230 70 50

L’exposition est accessible :
à tout particulier (âge conseillé à partir de 11 ans)  ;
à tout groupe (sur réservation).
Les infrastructures permettent un accès aux personnes à mobilité réduite.

À la demande

Prolongation de la visite par un échange avec un animateur. Avantages particuliers pour les groupes provenant d’un établissement scolaire situé sur le territoire d’une Ville ou d’une Commune Territoire de Mémoire. Si votre école est située sur une commune partenaire, signalez-le lors de votre réservation.
Plus d’informations sur le partenariat "Territoires de Mémoire" :
04 250 99 44 ou projets@territoires-memoire.be


Retour à la page précédente

Musée de la Vie wallonne, Du 30 novembre 2014 (09:30) au 31 mai 2015 (18:30)

"Home - Portraits d’intérieurs"

Un panorama original du concept de la ’maison’

Les photographes polonais Andrzej Kramarz et Weronika Łodzińska ont parcouru la planète afin de dresser un panorama original du concept de « maison ». Extraordinaires dans leur diversité, les clichés dévoilent une galerie de portraits d’intérieurs, toujours sans l’habitant : maisons traditionnelles douillettes, logements spartiates d’artistes de cirque ou de chauffeurs routiers, ou encore cellules de moines excentriques. Ces réflexions visuelles sur le thème de l’habitat sont, en finalité, les portraits d’hommes et de femmes d’aujourd’hui, une tentative de capturer l’esprit des occupants pour poser un diagnostic sur notre condition actuelle.

Une expo de renommée internationale...

Le projet HOME a obtenu de nombreuses récompenses prestigieuses internationales, telles que le Prix de la photographie artistique d’Epson (2005), le Prix PhotoPoland 2007, le Prix de la Banque européenne 2008 et le prix du « Newsweek Polska ». Il a été présenté dans des expositions en Pologne, en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, en République tchèque, en Slovaquie, en Grèce et en Hongrie.

Un musée de société

Le Musée de la Vie wallonne œuvre depuis plus de 100 ans à la conservation des mémoires individuelles et collectives, pour les transmettre aux générations futures. Son champ d’investigation s’étend de l’environnement social, urbain et industriel, aux témoignages oraux et aux messages véhiculés par les objets. L’Homme est au centre du discours, par une mise en relation permanente entre le passé et le présent. C’est dans cet esprit que le Musée accueille l’exposition HOME, présentée avec succès au Musée ethnographique de Cracovie.

Le projet conjoint HOME, d’Andrzej Kramarz et Weronika Łodzińska, a obtenu de nombreuses récompenses prestigieuses internationales, telles que le Prix de la photographie artistique d’EPSON (2005), le Prix PhotoPoland 2007, le Prix de la Banque européenne 2008 et le prix du « Newsweek Polska ». Il a été présenté dans des expositions en Pologne, en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, en République tchèque, en Slovaquie, en Grèce et en Hongrie.

Autres infos via l’Institut Polonais - Service Culturel de l’ambassade de la République de Pologne à Bruxelles

Information(s) pratique(s)

Ouvert du mardi au dimanche de 9h30 à 18h
Fermé du 5 au 12.01.2015 et le 1er mai 2015

Tarifs : Adulte : 5 € - Etudiant-senior : 4 € - Enfant : 3 € - Article 27 : 1,50 €
Gratuit tous les 1ers dimanches du mois

Infos et réservations : +32(0)4/2379050 - +32(0)4/2379060


Retour à la page précédente

BeLynx Galerie Rue de l’université 28 - 4000 Liège, Du 13 mars au 1er mai

L’expo ILLUSTRATION

Exposition collective sur le thème de l’ILLUSTRATION

Venez découvrir une large diversité de styles et de techniques autour du premier thème lancé en 2015 !

C’est à la beLynx Gallery, niveau (-1) Art Gallery by Artisalie ASBL. (Pssst : Ancien Caroline Music ;) on fait revivre les murs de la salle de concert !!!)

Après "Artistes Liégeois", "HORS CADRE", "Street Art" et "Arts Numériques"

Voici donc la liste des artistes qui vous feront voyager dans les multitudes de l’ILLUSTRATION :

► El Perro Peregrino (Legros David) http://goblin-s-market.tumblr.com/

► Skeepyskeep

► Stiki http://ledessindulundi.net/ https://fr-fr.facebook.com/pages/le-dessin-du-lundi/337875149060

► Catherine Maréchal - illustratrice http://www.catherine-marechal.be/index_general.html

► Vanessa Deussen :: : Collages https://www.behance.net/vanessadeussen

► Mélody LAMBERT Les Tchinisses à Mélo

► MISS BEE (Samantha bosse) https://www.facebook.com/samy.netta/media_set ?set=a.122718314508663.23748.100003114857188&type=3

► Toon Hertz

► Laeti Copine

► Janne François

► Stefano ALLISIARDI https://www.behance.net/stefanoall1089

► L’oiseau fou

►Maeva PAGNO Maeva Pagno - Peintre en devenir.

► Charlotte KINON

► Maxime GOUGEON https://www.facebook.com/maxartillustration ?fref=ts

► Marie-Eve Job http://marieevejob.blogspot.be/

► Chloé Illu



Retour à la page précédente

Galerie Nadja Vilenne, Du 15 mars au 30 avril

Jacqueline Mesmaeker - Mythologie du naufrage

Exposition à la Galerie Nadja Vilenne.

Vernissage le samedi 14 mars à 18h
Exposition du 15 mars au 30 avril
Du jeudi au samedi de 14h à 18h


Retour à la page précédente

Musée des Beaux-Arts, Du 27 mars au 24 mai

Biennale internationale de gravure contemporaine

La Biennale offre un panorama aussi complexe que varié de l’art de l’estampe tel qu’il est pratiqué à travers le monde. Des dizaines et des dizaines d’artistes graveurs venus du monde entier pour investir Liège à l’occasion de cette 10e Biennale édition.
La visite de la Biennale est l’occasion de découvrir les diverses techniques de la gravure ainsi que les approches stylistiques différentes selon les artistes ou les zones géographiques. L’appellation « gravure contemporaine » reflète par ailleurs une volonté de s’éloigner des clichés de l’estampe classique déclinée en noir et blanc, pour s’ouvrir vers de nouvelles techniques.
Autour de la Biennale, La Fête de la Gravure propose plus d’une vingtaine d’expositions dans toute la ville offrant un rendez-vous unique avec l’univers infini de l’estampe.

Infos pratiques :

- Du 27 mars au 24 mai,

- Musée des Beaux-Arts de Liège,

- 5€ tarif normal / 3€ tarif réduit/ 1.25€ Article 27


Retour à la page précédente

Du 27 mars au 24 mai

Brigitte Corbisier : sur la terre comme au ciel... Artiste invité : Philippe Herbet.

Dans le cadre de la Fête de la Gravure de la dixième Biennale internationale de Gravure contemporaine de Liège, Brigitte Corbisier propose une installation dans la salle d’expositions de la Maison Renaissance de l’Émulation. Elle sera mise en résonance avec des photographies de Philippe Herbet. Par ailleurs, Brigitte Corbisier disposera dans les vitrines des gravures et dessins sur la même thématique de la terre et du ciel.

L’installation est composée de deux carrés de 3,50 m de côté.

Le premier ’ tapis de sol ’ est déposé à même le plancher. Il est constitué d’un ensemble de gravures à la pointe sèche sur papiers chinois d’emballage, cousus entre eux.

Le second, ’ tapis de ciel ’, est suspendu par des fils en nylon à 2,50 m du sol, en projection horizontale avec le premier. Composé de bandes de tarlatane cousues ensemble pour obtenir une ’ nappe ’, des découpes de gravures à la pointe sèche, évoquant le ciel et ses nuages, y sont collées pour être vues en levant la tête.

Voici comment l’artiste présente ce travail : "Toujours fascinée par les traces minérales ou végétales que le sol offre à mon regard, toujours attirée par les formes en transformation des nuages qui s’écoulent sur le fleuve céleste, j’ai voulu rendre hommage à la terre et au ciel en fixant sur mes plaques de gravures ces moments d’éternité...."

Adresse : Maison Renaissance de l’Émulation, Rue Charles Magnette 5 et 9, 4000 Liège.
Ouvert du mercredi au samedi de 14H à 18H. L’exposition est ouverte dès le 27 mars mais le vernissage a lieu le mercredi premier avril de 18h à 20h30.


Retour à la page précédente

Espace 251 Nord, Du 28 mars au 27 juin

Les Mains Libres

Le centre d’Art contemporain Espace 251 Nord a choisi, à travers l’exposition « Les mains libres », de proposer une sélection d’œuvres et d’objets tout à fait particulière, et ce en de nombreux aspects.

L’exposition regroupe les œuvres de nombreux artistes contemporains aux sensibilités très différentes, mais également des objets d’Art traditionnel issus des quatre coins du monde, des « objets naturels » (devenus œuvres par la sélection de l’artiste), des objets de notre passé ou encore des trésors archéologiques dont la fonction est encore aujourd’hui relativement incertaine. Peintures, sculptures et photographies se mélangent dès lors avec des artefacts qui nous interrogent sur notre rapport à l’objet, à l’œuvre d’art et à l’acte créateur. Tous ces objets se parlent, se répondent et échangent dans un dialogue entre passé et futur qui confère à l’Espace 251 Nord une temporalité propre.

Infos pratiques :

- Du 28 mars au 27 juin, du mercredi au samedi de 14h à 18h,

- Espace 251 Nord,

- Vernissage le 27 mars à 18h,

- Entrée libre.


Retour à la page précédente

L’Aquilone, Du 28 mars au 10 mai

Les anciens du TALP vous proposent : Ca va talper !

De septembre 2013 à fin juin 2014, après le départ du Théâtre de la place, un théâtre occupé a pris ses quartiers place de l’Yser : le Théâtre A La Place (T.A.L.P.) Ce lieu artistique et culturel autogéré avait pour bases une charte, des assemblées, la récup’ et le prix libre. En perpétuelle mutation, le T.A.L.P. a connu une vie intense. Notre collectif de photographes/vidéastes passés par le lieu vous propose un témoignage, forcément partiel, de ce que fut le T.A.L.P.

Exposition de photos et affiches, projection de vidéos réalisées au TALP sur la vie de tous les jours, les ateliers, les créations, les artistes invités,...

Ouverture de l’expo avec la participation du Moha Sound System (percussions) et de La Troupe de l’Atelier (jongleurs).

Du 28 mars (18h) au 10 mai - L’Aquilone


Retour à la page précédente

Cinéma Churchill, Du 29 mars au 24 mai

L’impertinence du vide

Dans le cadre de la Fête de la Gravure. Groupe impression(s).

Infos pratiques :

- Du 29 mars qu 24 mai,

- Vernissage le 2 avril à 19h,

- Galerie Satellite - Cinéma Churchill


Retour à la page précédente

ASBL Barricade, Du 11 au 30 avril

Les illustrateurs de C4 s’affichent

À l’occasion de la sortie du numéro 224, les illustratrices et illustrateurs du magazine C4 couvriront les murs de leurs dessins et/ou leurs étapes de travail. Ce sera également l’occasion de se procurer le magazine et de rencontrer la rédaction.
Avec des dessins et des photos de RaF Pirlot, Mathieu Loiseau, Sisca Locca, Benjamin Monti, PtitMarc, Jean Bourguignon, Dácil Martín Paillet, Eugenio Nittolo, David Evrard, Chris Damaskis & Moolinex.

10 avril - 18h - Expo du 11 au 30 avril - Barricade ASBL


Retour à la page précédente

Bibliothèque Ulysse Capitaine, Du 17 avril au 22 mai

Demandeurs d’avenir(s)

Depuis près de 5 ans, le Service Animations des Musée propose diverses actions destinées à familiariser des citoyens de divers horizons avec la culture artistique et à démocratiser les pratiques muséales. L’objectif de ces projets tant culturels que sociaux est de faire tomber les barrières qui bloquent la rencontre de ces non-usagers avec les œuvres d’art et de rendre le musée accessible à tous et pour tous.

Cette année, l’exposition « Demandeurs d’Avenir(s) » aura comme objectif d’offrir, aux personnes venues chercher l’asile en Belgique, une parenthèse culturelle. À l’occasion de l’exposition, les participants partageront leur vécu avec le public en s’appropriant des œuvres issues des musées liégeois. Celles-ci symboliseront le passé, le présent et le futur qu’ils espèrent pour leur nouvelle vie.

Déracinés de leurs pays pour de multiples raisons, en recherche d’identité dans un pays qui n’est pas le leur, la réalité de Kadiatou, ou encore Tania est bien loin des musées. L’expérience de « Demandeurs d’avenir(s) » crée un trait d’union entre leur quotidien et le monde muséal, reflet d’une société d’un autre pays, qui de manière générale leur est souvent étrangère.

Leurs œuvres seront présentées à la Bibliothèque Ulysse Capitaine du 17 avril au 22 mai 2015, dans le cadre de la fête de la gravure. Vernissage le jeudi 16 avril 2015, à 18h.


Retour à la page précédente

Galerie Satellite, Du 21 avril au 21 juin

Stars and rain - Par Valentin Bianchi

Valentin Bianchi a entamé sa carrière de photographe en 2009. Son travail personnel se concentre principalement sur des projets documentaires à long terme traitant de sujets à caractère social, politique ou humanitaire. La série « Stars and Rain », réalisée en 2012, nous emmène en Chine. Le pays compte la proportion d’enfants autistes la plus importante au monde.

L’autisme n’est pourtant reconnu en Chine que depuis 2006 et, sur le plan culturel, l’acceptation et la reconnaissance de cet handicap s’avèrent très problématiques dans la société chinoise. Dès lors, les parents d’enfants atteints d’autisme éprouvent de grandes difficultés à surmonter l’isolement social et les conséquences dans leur vie quotidienne que provoque le handicap de leur enfant.

Valentin Bianchi a documenté le travail mené par l’ONG « Stars and Rain », qui s’occupe de former les parents à la gestion des troubles du comportement dont souffrent leurs enfants et à changer leur perception du handicap et de la relation qu’ils peuvent entretenir avec l’enfant.

Du 15 avril au 21 juin - Galerie Satellite - Entrée Libre


Retour à la page précédente

Du 21 avril au 14 mai

Exposition de l’ecole des Beaux Arts de Seraing

C’est en 1934, à l’initiative de Carolus Leclercq et de Camille Looze, que l’Ecole Communale des Beaux-Arts de Seraing voit le jour. De nombreux élèves s’adonnent à leur passion, sous la houlette éclairée de Fabienne Bertrand (dessin et pastel), de Georges Peulen et Serge Husting (huile, pastel et aquarelle). Les élèves vous présentent durant cette exposition leurs travaux de l’année.

Du 21 avril au 14 mai 2015

Vernissage le mardi 21 avril à 18h

Adresse : Centre culturel de Seraing, 44 rue strivay ,4100 Seraing Ouvert du mardi au vendredi de 10h à 18 h et pendant les spectacles le week end .
Pour plus d’infos concernant les spectacles le week end :
www.centrecultureldeseraing.be

Entrée gratuite


Retour à la page précédente

Cité Miroir, Du 25 avril au 5 juin

À corps perdu, la mort en face

La mort interpelle. Le caractère aléatoire imprévisible de sa survenue, élément marquant d’une incertitude et d’une finitude que l’on s’efforce d’oublier, déstabilise profondément l’individu ou la communauté qui lui est confrontée. La mort fait peur. Parfois elle fascine et nous ravit.

À corps perdu propose, le temps de la visite, de regarder la mort en face, selon un parcours qui retrace symboliquement la prise de conscience progressive de la mortalité de l’être au fil de la vie et les questionnements qui en découlent.

Infos pratiques :

- Du 25 avril au 5 juin,

- A la Cité Miroir,

- Entrée 1€.

http://www.calliege.be/


Retour à la page précédente
1 | 2