Attaques contre les droits des travailleurs et travailleuses, chasse aux exilés et exilées, racisme, islamophobie, violences policières, restriction des libertés publiques, répétitions de scores électoraux records pour les extrêmes-droites, multiplication de groupuscules d’ultra-droite violente : c’est sans surprise que Ludivine Bantigny et Ugo Palheta emploient l’adjectif “délétère” pour décrire le climat politique aujourd’hui en France. Dans « Face à la menace fasciste », un court essai qui transpire l’urgence à affronter ce danger politique, l’historienne et le sociologue se penchent plus particulièrement sur la fascisation en œuvre en France, accélérée et exacerbée par le néolibéralisme autoritaire du premier quinquennat d’Emmanuel Macron. Loin d’être utilisé comme une formule choc ou avec légèreté, cette possibilité du fascisme est étudiée et discutée avec gravité. Pourtant, il ne s’agit pas d’en faire simplement le constat mais bien d’ouvrir des pistes afin d’affronter la menace.

S’il prend des formes propres au pays, ce danger existe également en Belgique.

Afin de mieux comprendre ce processus mais aussi échanger sur quel(s) antifascisme(s) nous avons besoin dans cette période trouble, Les Territoires de la Mémoire, Peuple & Culture et le Front Antifasciste de Liège vous invitent à ce Café Antifasciste #9 une rencontre avec Ludivine Bantigny qui sera suivie par un échange avec le public et un verre antifasciste.

En présence de Julien Dohet, auteur de « Dis, c’est quoi l’antifascisme ? » (Renaissance du Livre, 2022) et auteur d’une rubrique sur l’extrême droite dans la revue « Aide-Mémoire » des Territoires de la Mémoire.

Réservation souhaitée :

04 232 70 62

___________________________

Un autre événement est organisé ce même mercredi 25 mai dès 19h30 en partenariat par le Comité belge des Amies et Amis de la Commune de Paris 1871 et Barricade ASBL. Un moment de rencontre et d’échange avec Ludivine Bantigny autour de son livre La Commune au présent – Une correspondance par-delà le temps.  La revue « Aide-Mémoire » avait publié à l’époque un entretien avec Ludivine Bantigny autour de cet ouvrage.

Présentation de l’ouvrage par l’éditeur La Découverte :

“Dignité, justice sociale, partage du travail, égalité, rapport renouvelé à l’art, à l’éducation, à la culture et au quotidien… C’est tout cela, la Commune de Paris, une expérience révolutionnaire à bien des égards inouïe […] Comme l’écrit Rimbaud qu’elle enthousiasme tant, la Commune entend vraiment « changer la vie » par des « inventions d’inconnus ». C’est de leur expérience si actuelle que part ce livre, sous une forme originale : il est composé de lettres adressées à ces femmes et ces hommes comme s’ils et elles étaient encore en vie et comme si on pouvait leur parler. Ces lettres rendent la Commune vivante et présente, par un entrelacement des temps […]

L’événement reste de par le monde une source d’inspiration, car il permet de réfléchir à l’émancipation, aux solidarités et aux communs. Il nous concerne toutes et tous, de manière plus brûlante que jamais, et demeure évocateur par les espoirs et les projets qu’il porte. Tant il est vrai que « la Commune n’est pas morte ».”

Share Button


Chargement de la carte…

Face à la menace fasciste – Rencontre avec Ludivine Bantigny

Date / Heure
Date(s) - 25/05/2022
15 h 00 min - 17 h 00 min

Emplacement
La Cité Miroir

Catégories

0 iCal


Consultez 'l'Agenda des sorties


Événements à venir en ce lieu : La Cité Miroir


×