Les froides nécessitent une préparation plus subtile que celles qui sont servies chaudes. Plusieurs enseignes en vendent de très bonnes, dans notre ardente cité, berceau de la gaufre de Liège. Et selon les goûts, certains ne jureront que par l’une ou l’autre, au nom parfois rigolo. Mais si le roi et son frère, éminents gourmands, aiment à s’en procurer dans cet endroit précis, tout comme les nombreux visiteurs français qui rentrent par la gare, ce n’est pas par hasard.

La recette des gaufres d’Eggenols se transmet depuis trois générations. En 1930, la pâtisserie se situait rue Louvrex. Elle trône aujourd’hui rue des Guillemins, depuis plus de 60 ans. «On en a toujours fait et on les prépare d’ailleurs dans de vieux moules qui ont entre 20 et 40 ans», commente Bernard Eggen, le patron-artisan, qui s’appuie toujours sur la formule élaborée par le grand-père Albert.

Fondantes et craquantes, jamais sèches, jolies, dorées, sucrées sans excès et caramélises aux entournures juste comme il faut … les quelques gaufres empilées chez Eggenols sont assurément les meilleures de la ville. Mais il vous faudra tout de même compter 2€70€ pour pouvoir en serrer une dans son emballage de papier. Cher? «Oui, c’est vrai. Mais elles sont faites avec du vrai beurre et les meilleurs ingrédients: farine, œufs, sucre, vanille et lait», assure le pâtissier. Une intransigeance sur la qualité valant bien un petit effort sur le porte-monnaie, on vous invite à les goûter si vous ne nous croyez pas.

Eggen-Nols, rue des Guillemins 92 – www.eggenols.be


Suivant : Des élus liégeois défendent le parc du Ry-Ponet
Précédent : Cours ouverts aux futurs étudiants, lundi et mardi à l’université

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×