L’Apaq-W, l’Agence wallonne pour la promotion d’une agriculture de qualité a communiqué toute une série de chiffres concernant le secteur biologique. Au 31 décembre 2019, la Wallonie comptait 1.816 fermes sous contrôle bio, ce qui représente 14,3% des fermes wallonnes, soit une ferme wallonne sur sept. Durant l’année 2019, 74 fermes bio supplémentaires ont franchi le cap du bio en Wallonie. Cela représente une augmentation de +4% du nombre de fermes bio entre 2018 et 2019. Depuis 2009, 1.037 fermes se sont lancées dans l’agriculture biologique. En 15 ans, les surfaces bio en Wallonie ont été multipliées par 4 et en 10 ans par 2.

Sur les 3091 exploitations agricoles que compte son territoire (chiffre Statbel), la province de Liège compte actuellement 489 fermes bio, dont 23 ont été créées en 2019 et 75% sont dédiée à 100% au bio. 16% des fermes de la province ont donc opté pour le bio.

Les cultures maraîchères wallonnes ont progressé de +19% entre 2018 et 2019 avec 343 nouveaux hectares. 80% des surfaces de légumes sont situés dans la province de Liège (31%), du Brabant wallon (28%) et du Hainaut (21%).

La filière avicole continue son expansion. Le nombre de poulets de chair (vendus) a progressé de +11% entre 2018 et 2019. Le secteur wallon a vendu, en 2019, plus de 350.000 poulets bio supplémentaires par rapport à l’année précédente. Le nombre de poulets de chair vendus a quasiment doublé depuis 2015 (+95%) soit en 4 ans seulement ! Plus de la moitié des poulets bio ont été élevés dans la province de Namur (56%). La province du Luxembourg compte, quant à elle, 22% des poulets, celle de Liège 14%, du Hainaut 5% et du Brabant wallon 3%. Alors que la filière poulet de chair connaît une croissance relativement linéaire, la filière poules pondeuses connaît un véritable « boom » à partir de 2010. En 2019, celle-ci a connu la plus forte augmentation en ce qui concerne l’élevage biologique : elle a progressé de +16% et comptait en 2019, 323.095 poules pondeuses, soit plus de 40.000 poules pondeuses supplémentaires par rapport à 2018 (+14%). Les élevages sont répartis sur l’ensemble de la Wallonie : 39% à Namur, 27% dans le Hainaut, 23% au Luxembourg, 10% à Liège et 2% dans le Brabant wallon.

Ce que les consommateurs de bio achètent

Les légumes, les fruits et les pommes de terre continuent de susciter le plus d’intérêt de la part des consommateurs de notre pays. Ces denrées représentent 41% des dépenses en produit bio. En 2019, 96% des belges ont acheté un produit bio au moins une fois sur l’année que ce soit chez le producteur, dans un hard discount, dans un supermarché classique, dans un magasin spécialisé… La part de marché du bio ne cesse d’augmenter en Belgique depuis 2008, pour atteindre 3,4% en 2019. En Wallonie, cette part de marché a triplé depuis 2009 pour atteindre 4,9%, ce qui confirme l’attrait grandissant des wallons pour le bio. On retrouve le plus grand nombre d’acheteurs bio pour les légumes, ensuite pour les produits laitiers, puis pour les fruits. La liste se poursuit par ordre décroissant par les oeufs, les pommes de terre, le pain et la viande. En Belgique, les supermarchés classiques restent le plus gros canal de distribution des produits alimentaires bio, suivis de près par les magasins spécialisés bio dont la part de marché augmente chaque année.


Suivant : La Ville se lance dans la location de vélos à assistance électrique et de bicyclettes pour enfants
Précédent : Météo: risques d’averses

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×