En 2015, l’ULiège se lançait dans les MOOC ( Massive Open Online Course), des cours ouverts à tous. L’aventure avait démarré avec trois projets pilotes : Histologie, Migrations internationales et Il était une fois la littérature jeunesse.

Aujourd’hui 26 MOOC’s et SPOC’s (cours en ligne privé en petit groupe) qui ont été conçus et 15 autres qui sont en cours de production. Ce qui correspond à près 440.000 apprenant·es. L’objectif est d’atteindre la barre des 500.000 inscrits en 2023 avec l’arrivée de huit nouveaux MOOC’s dès septembre. Les sujets proposés sont bigarrés: droit romain, égyptologie, éducation à la citoyenneté mondiale, climat, risques chimiques et biologiques de la chaine alimentaire, logopédie,…

Interactifs et multimédias, incorporant des vidéos, des exercices, des forums, des quiz et des évaluations par les pairs, ces cours gratuits et conçus pour être suivis entièrement à distance par de très larges cohortes de participants dans le monde s’intègrent dans une démarche de démocratisation maximale des savoirs. Certains proposent aussi l’obtention d’un certificat.

Du 27 février au 30 juin, par exemple, démarre un MOOC sur le choix du statut statut juridique des couples (mariage, cohabitation réglementée, cohabitation de fait), les droits et les finances des partenaires, les crises et la rupture. Le cours s’adresse aux étudiants de 3e année de bachelier en droit de l’Université de Liège, aux professions juridiques et para-juridiques désireuses d’approfondir leurs connaissances du droit des couples… mais aussi simplement aux citoyens ayant un intérêt personnel pour la matière. Un module « zéro » de familiarisation avec les notions de base du cours et l’utilisation de la plate-forme est d’ailleurs prévu.

Lien vers tous les MOOC de l’ULiège


Suivant : La ministre refuse que Liège (Airport) soit la poubelle sonore de l’Europe
Précédent : Météo: temps sec

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×