Ce jeudi 20 mai, la Province de Liège a décidé de mettre en avant le travail qu’elle mène en faveur de la biodiversité en profitant de la Journée mondiale des abeilles pour lancer officiellement son projet de ruches connectées en milieu urbain. Ces ruches sont équipée de balances de thermomètres et de caméras qui permettent à l’apiculteur d’obtenir une vision complète, à distance, des conditions de vie à l’intérieur de la ruche. Il peut ainsi y exercer une surveillance en dehors des périodes de visite : la nuit, par mauvais temps ou encore en hiver.

Pour surveiller le comportement et la santé de la colonie qui la peuple, chaque ruche dispose d’une batterie de capteurs, d’enregistreurs et de transmetteurs reliés à un microprocesseur embarqué. L’idée est aussi de pouvoir étudier les abeilles – ici, des abeilles Buckfast – en tant que sentinelles de notre environnement, en tant que bioindicateurs.

Trois sites « tests » ont été retenus
– le toit du bâtiment du Val Benoit
– le jardin des bureaux de la rue Fond Saint-Servais
– le toit du Campus 2000 à Seraing


Suivant : Météo: temps variable avec des éclaircies attendues dans l’après-midi
Précédent : Problème de frein à main: une camionnette fait une chute spectaculaire à Saint-Laurent

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×