Le parc du Ry-Ponet, situé entre les zones d’habitations de Chênée (Liège), Beyne-Heusay, Fléron et Chaudfontaine, suscite la convoitise des promoteurs immobiliers. Un projet proposé par la société Neufcour prévoit déjà de construire 520 logements sur les 35 hectares à côté de Chênée. Les voisins du Ry-Ponet se mobilisent pour défendre cette zone verte de soixante hectares de l’urbanisation. Une plateforme citoyenne a même été créée. Les habitants du Ry-Ponet ont ainsi interpellé les élus communaux pour que “les communes concernées se prononcent sur l’avenir des 300 ha du Ry-Ponet ». L’appel a été entendu puisque trois conseillers communaux, François Schreuer (Liège, Vega), Lionel Thelen (Chaudfontaine, Ecolo) et Serge Francotte (Beyne-Heusay, CDH-Ecolo), soutiennent la reconnaissance de la valeur naturelle du parc du Ry-Ponet. Cette reconnaissance sera soumise aux collèges des trois communes.

Les élus sensibilisés proposent “un processus de révision du plan de secteur afin de protéger le site de toute urbanisation nouvelle et développent dans le dialogue avec les propriétaires des terrains, le maraîchage en circuit court et une offre éco-touristique compatible avec la préservation des lieux ». A présent, ce projet fait tache d’huile puisque le conseiller Fabrice Drèze (Liège, MR) vient également de lui apporter son soutien. A Chaudfontaine, ce mercredi, le collège communal a voté, à l’unanimité, le projet de délibération au sujet du Ry-Ponet.

 

(Source: Le Soir)


Suivant : Agenda: Cabaret, Bière et Bistrot
Précédent : Voici les meilleures gaufres de Liège

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button