A bord de leur camion-citerne, ils assurent le transport de carburant réceptionné auprès d’un groupe pétrolier et effectuent le ravitaillement des avions lors de leurs escales. L’opération demande des gestes précis et demande aussi, en amont, de savoir assurer la maintenance des véhicules et des installations. Or il n’existe pas de formation à ce métier dans l’enseignement classique. Les aéroports belges doivent les former sur le tas.

Une formation spécifique a donc été créée dans le cadre d’un partenariat entre l’aéroport de Liège, le centre de compétence Forem Logistique, Tempo-Team et le Fonds de formation des intérimaires (FFI). La 5e session de formation vient de se terminer pour 8 nouveaux avitailleurs qui ont été diplômés. Depuis le début de cette formation spécifique, 35 personnes oont déjà été formées. Généralement, elles poursuivent leur formation en tant qu’intérimaire, avant d’être engagées. Les derniers diplômés devraient l’être dans le cadre du développement des activités aéroportuaires avec l’arrivée d’AliBaba.

Lire aussi: Le géant chinois de l’e-commerce Alibaba confirme que Liège sera le premier centre de distribution en Europe


Suivant : Annulation de plusieurs voyages scolaires dans des écoles de la Ville: Vert Ardent questionne
Précédent : Saisie de camions suspendue chez Jost Group

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×