La Ville va créer 600 nouveaux emplacements riverains répartis dans les quartiers des Guillemins, d’Angleur, de Grivegnée, de Sainte Marguerite, de Sainte Walburge, du Longdoz, des Vennes, de Saint Léonard, du centre, de Saint Laurent Face aux difficultés croissantes rencontrées par les habitants pour stationner dans les quartiers situés à l’immédiate périphérie du centre-ville, la police va réaliser une analyse de la situation sur le terrain avec l’objectif de permettre une meilleure rotation des véhicules garés.

Actuellement, il existe 2125 places riverains auxquelles vont venir s’ajouter les 600 nouvelles places. La volonté du collège communal et du bourgmestre est d’arriver à 4.000 places riverains d’ici la fin de la législature. Lorsqu’une nouvelle zone sera créée, un toutes-boites sera distribué dans les zones concernées (sauf dans les zones qui existent déjà) afin d’expliquer à chacun les démarches nécessaires.

Le contrôle du stationnement sera également renforcé via la zone de police et le recours à la scan-car, ce qui fait que les riverains ne seront plus obligés de poser un ticket et/ou une carte riverain sur leur pare-prise puisque leur numéro de plaque sera désormais encodé dans une base de données. L’administration procède actuellement aux paramétrages du matériel pour un lancement à l’automne.


Suivant : La capacité du tram sera-t-elle suffisante? Urbagora en doute, le TEC rassure
Précédent : Le parcours d’accrobranche de Seraing n’ouvrira finalement pas cet été

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×