De nombreux citoyens et citoyennes se mobilisent depuis plusieurs mois contre les barquettes en plastiques à usage unique apparues au mois de novembre 2018 dans toutes les crèches communales de Liège. Ils souhaitent que les cuisines des crèches qui étaient encore en service avant 2015 soient remises en fonctionnement de manière à pouvoir y cuisiner avec des ingrédients issus de l’agriculture biologique de producteurs locaux. Une pétition intitulée “une alimentation saine pour
nos enfants !” a d’ailleurs récolté plus de 2000 signatures.

Mardi, l’une d’entre eux lira une interpellation citoyenne au conseil communal.

Si Maggy Yerna s’est engagée dans le “green deal cantines durables” et Willy Demeyer dans des déclarations de type “Liège zéro déchet”, ces déclarations de bonnes intentions ressemblent à du greenwashing . En effet actuellement IsoSl fournit de la nourriture à partir de légumes et ingrédients, congelés, liés aux offres de marchés publiques. Nous sommes donc bien loin de légumes de type bio de producteurs locaux. Ces préparations sont ensuite misent dans des barquettes en plastique individuelles à usage unique. Les repas sont ensuite réchauffés en crèche au micro-onde dans leurs barquettes“, dénoncent les personnes mobilisées.


Suivant : Inédit: la liste qui gagne chaque fois les élections étudiantes de l’ULiège finit à la poubelle avant le vote
Précédent : De fameux nids-de-poule sur le pont de Fragnée

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×