“11 millions € sont aujourd’hui disponibles pour les commerçants liégeois les plus impactés, proches des 11,7km du tracé. Le Collège tient à remercier le Gouvernement Wallon pour cette aide”, soulignait hier le bourgmestre Willy Demeyer suite à l’annonce des conditions d’octroi des aides de 4.000 à 9.500 € aux commerçants impactés par le chantier du tram. Mais la gratitude n’est que partielle pour le président du commerce liégeois, Jean-Luc Vasseur: “Ces montants sont à peine suffisants pour couvrir le précompte immobilier des commerces. Pas un seul euro ne viendra quelque peu alléger les factures énergétiques, aider les commerçants à se payer un salaire décent ainsi qu’assurer celui des collaborateurs. Ces collaborateurs qui sont absolument indispensables pour la bonne marche des commerces et assurer ainsi, un chiffre d’affaires acceptable pour pérenniser les emplois et les établissements“, analyse-t-il.

Et de demander un effort supplémentaire en dégageant une aide significative pour soutenir les commerçants au niveau de leurs frais de fonctionnement (salaires, énergies…) afin qu’ils puissent “garder la tête hors de l’eau en attendant des jours qu’ils espèrent meilleurs“.


Suivant : Une salle communautaire dans l’ancienne chapelle de l’hôpital Saint-Joseph ?
Précédent : Embouteillages au Val-Benoît et sur les quais: le tunnel de Cointe est fermé

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×