Lundi, au conseil communal, l’ensemble des groupes politiques ont approuvé une motion proposée par Les Engagés demandant que l’on garantisse un minimum de distributeurs automatiques d’argent sur le territoire de Liège, biens répartis et qui permettent également d’effectuer des opérations bancaires de base ainsi que d’imprimer ses extraits de compte. Le problème de la désertification bancaire avait déjà été souligné auparavant.

De nouveaux distributeur d’argent cash “neutres” du réseau Batopin (Belfius, BNP, KBC, ING) vont être installés à Burenville, à Belle-Ile et au centre-ville. En tout, une dizaine sont prévus. “Ce n’est pas assez. Je souhaite que tous les quartiers de Liège puissent être équipés d’au moins un distributeur de billets et que tous les citoyens puissent avoir une agence près de chez eux!”, souligne le bourgmestre. “Nous allons continuer les discussions avec Batopin mais aussi avec Jofico afin d’arriver, nous l’espérons, à une solution satisfaisante.” Le ministre des Pouvoirs locaux, Pierre-Yves Dermagne, est également sollicité.

Lire aussi: De nouveaux distributeur d’argent cash “neutres” prévus à Burenville, à Belle-Ile et au centre-ville


Suivant : Prolongation des inscriptions pour le Prix de l’Architecture et de l’Urbanisme 2022
Précédent : L’association Interra récompensée pour son travail d’intégration des personnes étrangères par la Wallonie

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×