Le collège communal liégeois est l’un des rares de Wallonie à donner disposition au Bourgmestre et à chacun de ses échevins et échevines d’une voiture avec chauffeur et carte essence. Au budget 2018, étaient inscrits 190 000 euros pour les voitures en leasing. Par ailleurs, les cartes essence liés à ces voitures participent aux frais de carburant, dont le montant pour l’ensemble de la flotte automobile de la Ville dépasse 800 000 euros par an“, a expliqué hier Caroline Saal au conseil communal. La cheffe de groupe Vert Ardent a donc demandé au bourgmestre si des modes alternatifs n’étaient pas envisageables, comme une mutualisation du parc automobile et des chauffeurs qui permettrait de diminuer le nombre de véhicules nécessaires, et dès lors, “le coût non-négligeable de ce privilège” ainsi que le coût écologique.

Le montant de 190 000 euros représente celui de toutes les voitures de leasing de la ville, a précisé Willy Demeyer. Avant d’ajouter: “Nous reviendrions sur le sujet dès que nous serons en mesure d’aborder des hypothèses de solutions et des évolutions. Le débat est vif, passionné et constructif à ce propos au sein du Collège.

Pour Vert Ardent, une dérogation pourrait être envisagée pour le bourgmestre, puisque son chauffeur est également en charge de sa sécurité. Il ne faut pas oublier non plus que W.Demeyer n’a pas jamais passé son permis de conduire.


Suivant : Météo: soleil
Précédent : De nombreuses vitrines de commerces endommagées au centre-ville

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×