En octobre, l’Auditorat du travail poursuivait les propriétaires de la Maison du Peket (bar bien connu situé derrière l’hôtel de ville), Grégory et Anthony Sorgic, soupçonnés de ne pas avoir déclaré certains de leurs employés et d’avoir éludé des cotisations sociales ONSS. Le dossier concerne les trois établissements qui leur appartiennent: le bar « La Maison du Péket », le restaurant « Amon Nanesse » et la discothèque « L’Impasse Club ».
158 travailleurs avaient été sous-payés, des étudiantes pour la plupart.

Du coup, les frères Sorgic répondaient tout comme leur société (GAS) et trois autres personnes de faits de fraude sociale, d’abus de biens sociaux, de travail au noir et de blanchiment d’argent. Ils ont tous les deux été condamnés lundi par le tribunal correctionnel de Liège à des peines de 18 mois de prison avec sursis mais aussi à des amendes de 568.800 euros avec sursis pour ce qui dépasse 50.000 euros. Leur société a été condamnée à une amende de 2.844.000 euros, avec sursis pour ce qui dépasse 100.000 euros. Les 3 autres collaborateurs ont eux écopé d’amendes entre 3.600 à 12.000 euros avec des sursis partiels.

Le étudiantes n’ayant pas été payées correctement recevront également des compensations financières qui devront être déterminées par le tribunal civil, tout comme les les montants qui devront être reversés à l’ONSS.

(.Source: DH)


Suivant : Deliveroo propose un nouveau service rapide pour venir chercher soi-même sa commande au restaurant
Précédent : Tournoi international de roller derby à Liège samedi et dimanche

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×