Le Groupement CHB vient d’introduire une requête motivée en annulation contre le PUM (plan urbain de mobilité) de Liège devant le Conseil d’Etat. Cette action correspond à la raison social de cette association montée en asbl depuis 1996 pour la défense de l’environnement des communes concernées par le projet de liaison autoroutière Cerexhe-Heuseux/Beaufays. Le Groupement a déjà mené par le passé une action comparable. Celle-ci a été couronnée de succès puisque a abouti en 2008 à ce que la Commission européenne s’oppose en 2008 à la réalisation de la liaison.

Le Plan urbain de mobilité (PUM) est la réponse des autorités liégeoises et wallonnes à la Commission, mais elles n’ont pu s’empêcher de retomber dans leurs travers. Le Groupement a donc réagi en conséquence tout en réaffirmant son objectif final : la suppression de la zone de réservation au plan de secteur“, expliquent les représentants du groupement qui constatent que le PUM évoque toujours la liaison autoroutière de 12 kilomètres.

Si le gouvernement wallon a en réalité gelé le projet jusqu’en 2024, les riverains redoutent que le projet CHB réapparaisse sous une prochaine législature et souhaitent donc l’enterrer pour de bon.


Suivant : Ce magasin remet à neuf et customise vos vieilles baskets
Précédent : Cinéma : By the name of Tania

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×