Après une série de travaux de sécurisation et d’entretien destinés à protéger le bâtiment (étanchéisation des toitures, remise en état de l’ouverture du téléscope), la procédure de mise en vente du bâtiment suit son cours. La publication officielle devrait avoir lieu en février 2023 avec une valeur minimale de mise en vente fixée à 950.000 euros, a annoncé le ministre wallon du Budget, Adrien Dolimont

Les bâtiments qui composent ce site sont pour la plupart insalubres et l’accès n’y est plus autorisé. Les seules occupations restantes sont celles de la Société astronomique de Liège (SAL), de la Direction des Fouilles et d’une conciergerie.

Adrien Dolimont justifie: “ces nombreuses mesures conservatoires montrent la lente et continue dégradation du site. Sur base de ce constat, se pose alors la question de la capacité de la Région à réaliser un projet permettant la réhabilitation du site. Après analyse de la situation et des coûts potentiels d’une telle réhabilitation, il ressort que la charge que représente la rénovation d’un tel bâtiment, ne peut être supportée par la Wallonie au vu de contexte budgétaire. La Ville de Liège n’ayant pas manifesté une volonté ferme de racheter le site, je pense donc que le seul moyen de préserver l’observatoire de Cointe est de le confier au secteur privé. J’ai donc décidé d’avancer dans la vente, cela dans l’intérêt de la préservation du site et en vue d’en assurer la pérennité».


Suivant : Météo: ciel nuageux et températures basses
Précédent : Vert Ardent repart pour les élections communales de 2024

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×