Le parti liégeois a annoncé hier officiellement la poursuite de l’aventure en vue du prochain scrutin communal en 2024. Cette union entre les partis Demain et Ecolo mais aussi avec des citoyens avait engendré huit sièges au conseil communal à l’issue des élections de 2018. Vert Ardent compte évidemment faire encore mieux: “Nous avons d’ores et déjà engrangé des victoires: la préservation de la Chartreuse pour laquelle nous nous sommes d’abord battus très seuls semble acquise, la création d’un hub logistique pour une alimentation durable aussi, les journées du matrimoine sont en place, le développement cyclable progresse enfin. Mais il reste beaucoup à faire sur ces dossiers et sur d’autres. Participation et écoute sont défaillants, la Ville n’a pas de réflexion sur sa politique énergétique, les politiques sociales sont en danger. Le temps est venu de mettre en œuvre notre vision politique“, a souligné Caroline Saal, cheffe de groupe à l’assemblée communale.

Leur objectif sera de défendre “des propositions simples, lisibles et universelles afin que chaque Liégeois vive dignement grâce à des politiques de protection et de soutien des ménages“. Parmi les propositions: soupe et repas gratuits à l’école, fin de la taxe urbaine non-ménage, davantage de vélos en rue, 1000 logements gérés par l’Agence immobilière sociale et développement des emplois de la transition écologique.


Suivant : L’Observatoire de Cointe bientôt en vente au prix de 950.000 €
Précédent : Salon gratuit des créateurs 100% liégeois au centre culturel de Jupille-Wandre

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×