Dans cet ancien dépôt de tramways réaffecté, une quarantaine de véhicules – calèches, tramways, trolleybus… – témoignent de l’histoire de la mobilité depuis le XVIIIe siècle jusqu’à nos jours. De objets et documents historiques y sont également montrés.
Le Musée des Transports en commun de Wallonie, situé rue Richard-Heintz 9, reste cependant un musée moins connu que d’autres. D’autant qu’il n’est ouvert que 1er mars au 30 novembre, car le bâtiment est trop froid en dehors de cette période.

Il y a quelques mois, le musée a obtenu du Gouvernement wallon l’octroi d’un subside de 1,6 million d’euros pour refaire sa toiture et l’isolation de celle-ci. A partir de 2022, le musée devrait donc être accessible toute l’année, grâce aux travaux.


Suivant : A une semaine des Francos c’est une édition exceptionnelle qui s’annonce
Précédent : Déraillement d’un train et trafic ferroviaire perturbé hier aux Guillemins

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×