AU début du mois, il y avait déjà la file au centre de dépistage Covid du CHR situé à Vottem (Sainte-Walburge). D’abord localisé dans la zone de parking intérieur de l’hôpital, le Labo Cita Drive a déménagé depuis le 10 août sur le site du parking P+R de Vottem (situé à l’arrivée de l’autoroute E313, direction Liège), grâce à la mobilisation et le soutien de la ville de Liège et l’OTW (TEC) pour l’infrastructure logistique. Là, vous pouvez vous faire dépister et savoir si vous avez oui ou non contracté le nouveau coronavirus. En un peu plus de 24h à peine, vous avez le résultat de votre frottis. 1.000 tests y sont réalisés tous les jours.

Depuis quelques jours, l’afflux de voitures et de piétons devient difficilement gérable : «Les retours de vacances, les rentrées des classes ou encore la diminution du télétravail peut sans doute expliquer cela, mais dans des proportions qui deviennent humainement et logistiquement ingérables », commente le docteur Jean-Marc Minon, chef de service du Labo Cita.

Si vous revenez d’une zone rouge, on vous demande de vous mettre d’abord en quarantaine (quitte à vous faire dépister quelques jours plus tard). Si le parking est déjà rempli à votre arrivée ou que le panneau “fermé” est visible, faites demi-tour et revenez à un autre moment. Enfin, ne vous arrêtez en aucun cas dans le rond-point et laissez la priorité aux bus.

Compte tenu de l’augmentation importante de la demande, depuis hier, ISoSL, en collaboration avec le CHR Citadelle, a élargi la plage horaire de son Valdrive – dépistage Covid-19 sur le site de l’Hôpital du Valdor. Concrètement, il est possible pour les personnes munies d’une demande complétée par un médecin traitant de venir réaliser leur PCR (sauf les PCR en vue d’un départ en vacances, catégorie non prioritaire) sur le site de l’Hôpital du Valdor. Le drive est ouvert aux automobilistes, aux piétons et aux cyclistes du lundi au vendredi (hors féries) de 13h30 à 16h00.

Enfin, du côté du CHU, des files d’attente démesurées se sont formées hier après-midi, nécessitant l’intervention de la police pour régler le circulation des véhicules au rond-point situé à l’entrée de l’hôpital au Sart-Tilman. Comptez toujours une heure et demi d’attente.


Suivant : 13.000 personnes adhèrent au groupe “Masques et antimasques” d’un avocat liégeois
Précédent : Le port autonome de Liège est resté à flot malgré la pandémie: 18 millions d’investissements programmés

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×