Le choc entre le Standard et Charleroi s’est terminé sans vainqueur (0-0) ce dimanche dans le cadre de la 6e journée du championnat de Belgique. Les 24.322 spectateurs ont toutefois assisté à une rencontre engagée au terme de laquelle les Zèbres (16 points) ont pu conserver leur première place du classement, qu’ils occupent désormais seuls après la défaite de Bruges à Mouscron samedi (2-1). Le Standard (5 points) est 12e.

Des débordements

Mais ce que l’on retiendra surtout de ce match, ce sont les débordements survenus aux abords du stade une fois la rencontre terminée, des scènes hélas devenues habituelles entre les supporters des deux camps. Les Standardmen ont en effet voulu en découdre avec les Carolos. Mais la police, qui les en a empêchés, a alors été caillassée de manière agressive par les supporters liégeois. Les autopompes sont entrées en action et la situation a été réglée vers 21h. Le bourgmestre, présent, s’est dit choqué d’un tel spectacle.

Des arrestations et des blessés

Six personnes ont été arrêtées. Parmi elles, deux avaient dégradé une centaine de véhicules dans le parking. Les policiers comptent 13 blessés légers dans leurs rangs mais le bilan aurait pu être plus sévère. Dans l’ensemble, les dégâts auront donc été limités.

La veille, dans un communiqué commun, les bourgmestres des deux villes, Paul Magnette et Willy Demeyer, bien conscients de la rivalité entre les deux clubs, avaient appelé à ce que “la passion pour ceux-ci s’exprime positivement et dans le respect des principes élémentaires de respect et de fair-play“.


Suivant : Météo: averses
Précédent : Vincent Verlaine ouvre un nouveau commerce dans le centre

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button