La société Amos, basée au Liège Science Park du Sart-Tilman depuis plus de 30 ans et spécialisée dans le développement et la fabrication d’équipements sur mesure en optique et en mécanique de grande précision vient de décrocher un nouveau contrat avec Airbus Defence and Space. Amos occupe actuellement 100 personnes hautement qualifiées dans les technologies de pointe et offrant ses services à l’industrie spatiale. Elle a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires d’environ 18 millions d’euros dont 90 % à l’exportation.

Le contrat porte sur la fourniture des éléments critiques de l’instrument optique d’observation de la Terre METimage développé par une équipe dirigée par Airbus pour le compte de l’administration spatiale allemande. Il s’agit d’un spectro-radiomètre d’imagerie visible et infra-rouge qui sera embarqué sur une nouvelle génération de satellites (Amos avait déjà fourni, en 2017, le miroir de balayage de l’instrument).

METimage fournit des informations sur les formations nuageuses, les aérosols, la surface de la Terre et leurs températures respectives sur 20 canaux, du visible à l’infrarouge (de 443 nanomètres à 13,3 micromètres), avec une plus grande précision que les instruments actuels. Grâce à un balayage continu, il sera en mesure d’acquérir des images d’un horizon à l’autre et de couvrir l’ensemble de la Terre en une journée, avec une résolution spatiale de 500 mètres. Apportant ainsi une contribution importante aux prévisions météorologiques et climatiques.

(Source: La Libre)


Suivant : Toute la rue Grétry est rouverte à la circulation
Précédent : Météo: un peu de pluie

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button