Les Évêques de Belgique réagissent à la la proposition du ministre de la Justice de permettre à 15 personnes maximum (enfants de moins de 12 ans non compris) de se rassembler dans les lieux de culte dès ce dimanche 13 décembre.

Cet assouplissement de 4 à 15 personnes permet ainsi aux paroisses d’accueillir davantage de fidèles pour la prière et semble bien accueilli. “Beaucoup, en ces temps difficiles, usaient déjà individuellement de ces possibilités”, expliquent les Evêques qui demandent que les églises restent ouvertes. “Ce léger assouplissement offre de nouvelles opportunités dont celle de se rendre à l’église en famille ou en groupe. Nous réitérons notre appel à garder les églises ouvertes autant que possible et à offrir un bon accueil.”

Dès ce dimanche, il sera possible de célébrer un moment de prière ou la liturgie en particulier l’eucharistie, à 15 (enfants de moins de 12 ans non compris). “Les paroisses locales et les unités pastorales décideront de cette possibilité en tenant compte des éventuelles directives de leur diocèse. Les dimanches ordinaires et plus encore la veille et le jour de Noël, de nombreux fidèles se verront malheureusement refuser l’entrée”, regrettent-ils. “Les messes de minuit n’auront pas lieu suite au couvre-feu. En semaine aussi, l’eucharistie pourra être célébrée selon les mêmes règles. Plusieurs télévisions locales diffuseront une célébration de Noël en collaboration avec les diocèses.”


Suivant : Appel aux volontaires pour tester un vaccin Covid: ATC Pharma victime de son succès
Précédent : La piscine Jonfosse rouvre ses portes quand celle de Seraing ferme à cause de légionelles

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×