Les permis uniques (environnement et urbanisme) pour le démantèlement des anciens sites d’ArcelorMittal ont été octroyés par les administrations régionales compétentes il y a une quinzaine de jours. La déconstruction de 164 ha répartis sur les sites de Chertal et du HFB (Ougrée) est prévue pour une durée maximale de 3 ans.

AtcelorMittal, propriétaire des sites, a introduit un recours à titre conservatoire contre ce permis auprès des ministres de tutelle. L’entreprise considère que certaines conditions dudit permis ne permettent pas sa mise en oeuvre, notamment en ce qui concerne les délais impartis et certaines autres obligations que l’entreprise conteste en droit. Cela doit probablement aussi coincer par rapport au dépôt de garantie exigé de l’actuel exploitant et propriétaire afin d’assurer le bon déroulement des opérations.

L’objectif du recours est de discuter des divergences avant de démarrer l’assainissement des sites.

Lire aussi: Permis octroyés pour démanteler les deux sites d’ArcelorMittal: Chertal et le HFB Ougrée


Suivant : Météo: de nouveau des averses
Précédent : Une clinique de la fatigue près du parc de la Boverie

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×