L’Université de Liège a présenté son avis suite à l’enquête publique initiée par le Gouvernement wallon concernant le Plan Urbain de Mobilité de l’agglomération liégeoise, qui a été adopté par le conseil communal lundi. Le rôle structurant du pôle du Sart-Tilman y étant souligné, elle souhaite néanmoins que cela ressorte davantage dans le PUM.

A court terme, l’ULiège demande la transformation rapide de la ligne 48 du TEC en ligne de bus à haut niveau de service, ce qui implique une amélioration du tracé pour garantir la régularité des temps de parcours et un matériel roulant neuf de plus grande capacité de transport de passagers. Elle demande aussi que la ligne 58 (Guillemins – Sclessin – Sart Tilman) soit rétablie jusqu’au centre-ville jusqu’à la mise en service du tram.

Au niveau de la mobilité cyclable, le corridor vélo entre le centre de Liège et Neupré via le Sart-Tilman, inscrit au PUM, doit être réalisé et autre corridor vélo (non prévu au PUM actuellement) devrait relier le CHU de Liège au RAVel de l’Ourthe via le boulevard de Colonster. Une autre demande est de limiter la vitesse automobile à 50 km dans la zone nord du campus du Sart-Tilman afin de pacifier et sécuriser les différents modes de transport (piéton, cycliste, automobiliste…).

A moyen terme, l’université demande la création d’une nouvelle ligne structurante vers le Sart-Tilman (la ligne de bus 148 reliant le Sart Tilman par la rive droite, soit le Longdoz), le développement du réseau de tram et de train et d’un parking de délestage (P+R) vélo-bus à Boncelles, à proximité du campus et du LIEGE science park.

Enfin, à long terme, l’ULiège demande le maintien du projet de téléphérique ou de toute autre solution structurante pour le Sart Tilman. Par ailleurs, la mise en œuvre éventuelle de la liaison CHB ne doit pas conditionner ou retarder l’application de solutions de mobilité douce ou de transports en commun, en particulier la mise en place de la ligne 148 qui, après la mise en service du tram, serait la seule ligne de bus reliant sans rupture de charge le centre de Liège au campus du Sart Tilman.


Suivant : Agenda : Histoires de cœur
Précédent : Va-t-on fermer le commissariat d’Avroy?

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×