Au mois d’octobre de l’année passée, le TEC immobilisait ses 53 bus hybrides Solaris du dépôt de Robermont à la suite d’un problème technique rencontré sur certains d’entre eux. Ce défaut provoquait, dans certains cas, un blocage des freins et du moteur en roulant ou un durcissement de la direction du volant.

Selon nos informations, l’un des nouveaux bus hybrides Solaris (qui ont été mis en service en 2018) a de nouveau rencontré un souci il y a 15 jours, se retrouvant sans freins dans la descente de Colonster. Le véhicule en question a été immobilisé, ainsi que d’autres, en attendant le rapport du constructeur sur cette avarie ainsi que des mesures pour éviter des récidives.

Lire aussi: Bus hybrides défaillants: le TEC annonce des suppressions de lignes et d’horaires


Suivant : Travaux à la place Gilles Etienne et à l’avenue de Jupille
Précédent : Vous avez manqué le feu d’artifice du 16 août ? Voici les dernières minutes en vidéo

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×