Après avoir appris la nouvelle qu’un accord de cession de «VOO» est intervenu au mois de mai entre Nethys et un fond d’investissement US, “au nez et à la barbe de l’ensemble des institutions démocratiques concernées” et qui constitue “une nouvelle et insupportable provocation de la part du management de Nethys” (et donc de Stéphane Moreau), la Coopérative politique VEGA a demandé une réunion exceptionnelle, en urgence, du Conseil communal. Cela, afin, d’une part, de marquer la gravité de la situation et, d’autre part, de prendre position, en tant que deuxième actionnaire de l’intercommunale, sur ce dossier.

Les groupes CDH, PTB, Défi et Vert Ardent soutiennent cette demande et, comme plus de 17 élus sont derrière cette demande, ledit conseil doit être convoqué prochainement.

Lire aussi: Enodia (ex-Publifin) tente de rassurer sur le vente de Voo mais l’on apprend qu’une autre filiale a été vendue


Suivant : Nouvelle cafétéria plus peps au musée Grand Curtius
Précédent : Météo: quelques nuages embêteront le ciel

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×