Veste rayée de prisonnier, pièces d’uniforme. Mais aussi des fusils (neutralisés), casques, drapeaux ou un aigle nazi… environ 150 lots sont actuellement mis en vente sur le site StockAuction.be. Il s’agit de pièces qui appartenaient à l’ancien Musée du Fort de Boncelles, fermé et en faillite depuis l’été 2019. L’ASBL “La Tour d’Air”, qui le gérait, n’avait pas suffisamment de visiteurs et donc de rentrées financières. Il faut dire que le site, qui n’avait pas d’employés mais comptait sur des bénévoles, ne tenait pas la route commercialement et ne bénéficiait pas d’une promotion suffisante.

Le musée, qui présentait une collection d’uniformes, de pièces d’armement et de divers objets de la première et de la seconde guerre mondiale occupait un bâtiment construit avec un subside de la Wallonie. Sergei Alexandroff, un passionné d’histoire, l’avait ouvert en 2013. Mais aujourd’hui, selon La Meuse, l’homme, accusé de détournements, a été inculpé par la justice. A ce stade, il reste présumé innocent et en liberté. Des pièces avaient disparu du musée, dont un avion Fokker retrouvé en région namuroise.

Parmi les objets aujourd’hui vendus aux enchères (et pendant encore 5 jours) figurent aussi un char Flakpanzer Gepard de 47,5 tonnes (mis à prix 12.000€) et un canon espagnol (2.500€).

Lien vers les enchères.


Suivant : 787.000 €: le prix d’un appartement 2 chambres cornerview aux Terrasses
Précédent : Coach, masseur(euse), formateur…: une formation agréée pour développer votre clientèle

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×