Au mois de novembre, 11 peupliers du Canada avaient été abattus dans le parc de la Boverie. Ils étaient malades et les chutes de branches représentaient un danger.
Comme cela avait été promis, 14 Chênes des marais qui atteindront de 8 à 10 mètres de haut viennent d’être replantés à la place des arbres disparus. L’espèce est, selon la Ville, plus résistante et particulièrement adaptée aux berges. Ce nouvel alignement, à croissance rapide (un mètre par an), devrait prendre la relève pour un siècle ou deux.

Plusieurs riverains signalent cependant qu’il faut rapidement protéger les troncs jeunes arbres des dents des castors -qui sont présents à cet endroit- avec un grillage, ce qui sera fait prochainement. Par mesure de précautions, les troncs des chênes ont pour le moment été traités avec un produit rendant l’écorce non appétissante pour le rongeur.

(.Source: Photo Christian Jamart)


Suivant : Météo: nébulosité variable avec un risque de neige le soir
Précédent : Les étudiants du secondaire organisent une marche pour le climat à Liège

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×