Des contrôles intensifs en matière d’alcool ont eu lieu dans toute la province de Liège durant la journée de vendredi pour se terminer samedi matin aux petites heures. Une opération qui a mobilisé plus de 90 policiers et qui a donné des résultats surprenants, puisque 8,5% de conducteurs ont été testés positifs, rapportent les zones de police.

“L’alcool et la drogue restent une cause majeure des accidents graves sur nos routes”, explique le service presse de la police fédérale de Liège. “Si l’alcool au volant avait diminué pendant les deux dernières années, au premier quadrimestre 2022, cependant, les accidents liés à la consommation d’alcool, ainsi que les infractions relatives à l’alcool repartent malheureusement à la hausse pour atteindre – voire dépasser – les chiffres d’avant Covid.”

Installés aux quatre coins de la province de Liège, les dispositifs ont permis de tester 553 conducteurs. 47 tests d’alcool étaient positifs. Un test a même révélé un taux d’alcoolémie ahurissant de 3,08 g par litre de sang ! En outre, 12 conducteurs étaient sous influence de drogues. Et 20 permis de conduire ont été retirés immédiatement. Des résultats qui montrent toute l’utilité de ces actions.


Suivant : Les bus perturbés en raison de la journée d’actions: prévoyez un mode de déplacement alternatif
Précédent : L’ancien CEO de Liege Airport, Luc Partoune, sous mandat d’arrêt pour corruption

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×