A l’occasion des 20 ans du camp de réfugiés de Vottem, des centaines de personnes se sont réunies dans les rues de Liège ce dimanche 10 mars. Le rassemblement a démarré à 14h place Saint-Lambert et sont arrivées à Vottem aux alentours de 16h. De nombreuses associations (le CRACPE, la FGTB Liège, le Front Antifasciste de Liège, etc) étaient présentes afin “de ne pas oublier” l’existence de cet endroit.

Pour le CRACPE (Collectif de Résistance Aux Centres Pour Etrangers), ce type de camps n’est clairement pas une solution pour faire face aux problèmes migratoires que connaît l’Europe: “Ces centres, même s’ils font peur, ne dissuadent personne de venir en Belgique. En effet, les mouvements migratoires sont inéluctables dans le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui : guerres multiples, dictatures, persécutions, conséquences sociales de la mondialisation de l’économie et de la dette du Tiers Monde, catastrophes environnementales… Les gens continueront de chercher asile dans d’autres pays même si l’Europe-forteresse leur ferme officiellement les portes !”

Le mercredi 13 mars , un rendez-vous est fixé dès 19h au Cinéma le Parc pour une projection du film « The Way Back » suivie d’un débat et d’un concert. Notez également que l’exposition « 20 ans de lutte » se poursuit à la Cité Miroir, jusqu’au 14 mars inclus.

Photo @ Thierry Müller


Suivant : 1.700 personnes à la cyclo-parade du 8 mars à l’occasion de la journée des droits de la femme
Précédent : Exploit des Bulldogs ce dimanche en coupe de la BeNeLeague: les hockeyeurs liégeois ont éliminé La Haye

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×