Après 22 ans de service, le dernier bus articulé en trois parties avait été mis à la retraite au mois de juin. Utilisé sur la ligne 48 aux heures de pointe, ce véhicule de 24 m de long pouvait accueillir jusqu’à près de 200 personnes, dont une cinquantaine en places assises. Il est maintenant au musée.
Mais des tribus vont faire leur réapparition dans deux ans. Dans le cadre de la réorganisation de lignes de bus à l’arrivée du tram, le TEC a en effet annoncé que la ligne 48 (qui pourrait être numérotée différemment) deviendra une ligne de bus à haut niveau de service (BHNS) qui démarrera des Guillemins et non plus du centre-ville, pour relier le Sart-Tilman à une fréquence horaire soutenue. Pour augmenter le nombre de passagers, et donc encore davantage le rendement, de nouveaux véhicule tribus seront achetés et mis en service.

Il est également à noter que le Sart-Tilman devrait être mieux desservi à cette horizon puisqu’une ligne 148 (numéro provisoire) devrait démarrer de la place de la République française, emprunter la rue Grétry et longer la rive droite de la Meuse avant de rejoindre le trajet du 48. La ligne 58 partira, elle, du Standard pour rejoindre le campus et le CHU comme le fera une autre ligne (233) au départ de Chênée.

(Photo: TEC)


Suivant : La Danish Tavern fermée 3 jours en raison d’une suspicion de Covid au sein du personnel
Précédent : Le Labo Cita Drive contraint de réduire temporairement ses heures d’ouverture à cause de l’affluence

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×