35 moutons, 5 vaches et 2 taureaux viennent d’arriver au Trilogiport, a annoncé le SPW. Ils ont pour but de manger la végétation sur le site et ainsi de participer à l’entretien naturel.

Plus de 40 hectares de la zone portuaire de Liège Trilogiport sont réservés au développement de la biodiversité grâce à une large zone d’intégration environnementale. Sur certaines parties de cette zone verte, le Service public de Wallonie a récemment dédié une parcelle de 8,6 hectares à une gestion par éco-pâturage, précise ainsi la société.

Les nouveaux locataires sont arrivés ce samedi 23 octobre 2021 sur le site. Le Port autonome de Liège, gestionnaire de la zone économique, soutient cette initiative favorable à la préservation de l’environnement.

“L’éco-pâturage est un mode d’entretien écologique des espaces naturels par le pâturage d’animaux herbivores. Il est ainsi prévu d’y faire pâturer non seulement des moutons, mais également deux vaches et un taureau présents sur site depuis trois semaines déjà”, explique le SPW. “L’éco-pâturage sera réalisé sur une partie de la zone d’intégration environnementale et sur une partie du merlon situé le long de la voirie de liaison entre Haccourt et le rond-point d’entrée de Liège Trilogiport.”

Réalisé à partir de cette fin octobre, cet éco-pâturage tardif est également une solution adéquate pour limiter la prolifération les renouées du Japon, une plante fort invasive qui se développe très fort dans nos régions. Une convention de pâturage a été créée avec un “consortium d’éleveurs” représenté par l’asbl “Luscinia Nature” pour s’occuper des lieux.

Retrouvez la vidéo de l’arrivée des moutons sur la page Facebook de l’asbl: https://www.facebook.com/Luscinianatureasbl/videos/974511036462310


Suivant : L’Enclos des Fusillés de la Citadelle devient une nécropole nationale
Précédent : Les magiciens liégeois de Levita grands gagnants du Luxury innovation awards 2021

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×