En octobre, le tribunal correctionnel de Liège avait condamné à 14 mois de prison (avec sursis pour la moitié) le propriétaire du bâtiment de la rue Léopold qui avait explosé en 2010 à cause d’une fuite de gaz. Le tribunal a estimé que Mehmet Calik avait fait preuve de négligence dans sa gestion des travaux du bâtiment où il avait, entre autres, équipé lui-mêmeles 4ème et le 5ème étages d’installations au gaz, passant par un faux-plafond non ventilé. Il était aussi lui-même intervenu sur des compteurs scellés.

Son procès en appel, tout comme celui des autres personnes poursuivies dans ce cadre, a débuté hier après-midi pour une dizaine de jours. M.Calik a été entendu et a contesté avoir commis une faute à l’origine de l’explosion. Il réclamera son acquittement ainsi que la prescription des faits qui lui sont reprochés. Selon lui, l’installation avait été réalisée par une entreprise qualifiée, tant pour l’installation que pour son contrôle. Il réfute les négligences.


Suivant : Annulation du Nandrin Festival
Précédent : Météo: journée maussade et humide

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×