Aujourd’hui, la boulangerie-pâtisserie Crosset, installée depuis 1938, devrait être déclarée en faillite en raison de son endettement trop élevé. Bien connue pour ses javanais et le bûcheron (pain), elle avait déménagé de la rue du Mouton-Blanc vers la rue des Dominicains.
La firme avait tenté le “concordat”, le sursis, la réorganisation judiciaire. Mais à la mi-avril, ses créanciers ont refusé le plan d’échelonnement des dettes.

« Nous avions un plan d’apurement mais le propriétaire et l’ONSS ne veulent plus attendre, indique le propriétaire. Vous savez, il faut en vendre des petits pains pour récupérer 8000 € de loyer mensuel. Quant à l’ONSS, on avait déjà réduit de moitié le personnel ces derniers mois, en passant d’une douzaine à six aujourd’hui. Le personnel a toujours été payé en temps et en heure. »

Il se fait aussi que le clientèle avait vieilli. Une baisse des commandes de baguettes pour les sandwicheries est également pointée à cause des concurrents qui ont cassé les prix.
Aujourd’hui, la douzaine de membres du personnel est dans l’attente.

(.Source: Rtbf, La Meuse)


Suivant : Agenda : Place Ardente
Précédent : Parking à vélos sécurisé et payant au centre-ville

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×