François Fornieri avait installée en 2016 la sculpture « Natural Chaos » d’Arne Quinze, à côté de l’hôtel Bocholtz dont il est propriétaire. Sans considération pour les procédures, le patron de Mithra Pharmaceuticals avait utilisé l’espace public sans introduire de demande de permis. Le chapiteau permanent posé devant le bâtiment classé avait lui-aussi été construit sans permis de même que l’enseigne «Bocholtz Maison internationale de Liège».

Un accord vient d’être trouvé entre les divers intervenants dont la Ville de Liège. Pour que l’action publique soit éteinte, François Fornieri a accepté la proposition du fonctionnaire-délégué et du Collège. Il s’engage à démonter le chapiteau d’ici le 1er novembre. La sculpture peut rester sur l’espace public mais celui-ci doit être “déprivatisé” avec l’enlèvement des grilles. F.Fornieri devra en outre payer une amende concernant le placement illégal de l’enseigne.

Après cela, il devra régulariser la situation de l’enseigne et de la sculpture par le dépôt d’une demande de permis.

(Source: La Meuse)


Suivant : Cinéma : Le sens de la fête
Précédent : CHR: les délai d’attente pour une IRM s’allongent

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button