Dans un communiqué, François Fornieri a annoncé hier que les sociétés Ardentia Holding et Ardentia Tech renoncent à reprendre les sociétés Win et Elicio faisant partie du groupe Netyhs. Cette double acquisition avait suscité la polémique dans la mesure où cela s’était fait sans que la maison-mère Enodia (ex-Publifin) soit informée du deal. Un possible conflit d’intérêts avait été mis en lumière car Stéphane Moreau, CEO de Nethys, était également administrateur délégué d’Ardentia.

Il est à noter que le communiqué n’évoque pas la question d’éventuelles indemnités à payer par Nethys mais postule que l’avenir de “sociétés rentables et en développement pourra ainsi être préparé dans un contexte serein et sans précipitation“.


Suivant : Viré au début de la semaine, Stéphane Moreau a touché 8 millions d’euros il y a un an
Précédent : La pita Touch & Go de la rue des Carmes en faillite

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×