Le personnel du Bloc opératoire et du Réveil du CHC MontLégia est sur les genoux tant la surcharge de travail est énorme! Le ras-le-bol est général. Ce mardi 4 mai, soutenu par la délégation CNE-CSC, il observera un bref arrêt de travail (d’une heure, entre 7h30 et 8h30) pour dénoncer les conditions dans lesquelles il évolue depuis des mois. «De promesses en promesses, la situation de ce service est devenue inacceptable. Pression des chirurgiens, manque de respect, pas de temps de table, manque de personnel infirmier, de brancardage, de nettoyage et de logistique… Trop, c’est trop! Soit des solutions sont apportées très rapidement, soit d’autres actions suivront», exprime la délégation CNE-CSC.

Depuis le déménagement des trois anciennes cliniques (Saint-Joseph Liège, l’Espérance à Montegnée et la clinique Saint-Vincent à Rocourt), le personnel n’a pas eu le temps de prendre ses marques et a dû fournir un travail intense dès l’arrivée de la première vague Covid. De plus, le regroupement des anciennes entités qui ne fournissaient pas les mêmes services hospitaliers aurait dû donner lieu à des formations de certains membres du personnel. Ce qui n’a pas été fait.


Suivant : La ville natale de l’écrivain Georges Simenon va-t-elle enfin lui consacrer un espace muséal ?
Précédent : Le moutons sont de retour près du parc de Cointe

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×