Une cinquantaine de personnes étaient rassemblées ce samedi matin place Saint-Lambert pour dénoncer l’inaction des assurances suite aux intempéries du mois de juillet.

L’action a été organisée à l’initiative d’un collectif baptisé “Justice pour les sinistrés”. Son représentant, Diallo Abdoul, dénonce: “Après les inondations du 14 et du 15 juillet, on s’attendait à ce que tout aille vite. Trois mois après, on habite toujours dans des maisons insalubres alors l’hiver approche”.

Le groupe pointe aussi du doigt une lourdeur administrative difficile à supporter et de nombreuses difficultés pour contacter les assureurs: “C’est le parcours du combattant, il y a une fatigue psychologique et physique qui s’est installée. On a tout perdu dans les inondations”.


Suivant : Des consultations ONE pour faire vacciner ses enfants
Précédent : Le Standard craque dans les arrêts de jeu et est contraint au nul face à OHL

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×