Au mois de novembre, Caroline Saal était devenue cheffe de groupe Ecolo pour le reste de la législature, en remplacement de Bénédicte Heindrichs (qui avait démissionné et quitté la politique). A 31 ans, elle vient d’être choisie comme tête de liste du mouvement Vert Ardent aux élections communales avec pour ambition d’intégrer la future majorité.

Ce mouvement éco-citoyen, on le sait, remplacera l’habituelle liste Ecolo lors du scrutin d’octobre. Il rassemble les écologistes, le mouvement Demain et des citoyens. Il y a une semaine, le Parti Pirate avait quitté l’aventure, critiquant le processus démocratique interne de désignation des futurs candidats.

Réuni en Assemblée Générale ce mardi soir, le mouvement éco-citoyen liégeois Vert Ardent a également choisi ses trois autres têtes de liste. Il s’agit dans l’ordre de Quentin Le Bussy (37 ans, indépendant , Ecolo), Elena Chane-Alune (42 ans, employée, non encartée) et Pierre Eyben (42 ans, ingénieur, Demain).

Cette désignation s’est effectuée via un processus d’élection sans candidats que nous avons adopté depuis la création de notre mouvement éco-citoyen. C’est donc l’assemblée qui s’est prononcée sur les quatre premiers candidats parmi les 12 porte-voix, sans que ceux-ci ne se soient portés (ou non) candidats“, indique Vert Ardent, dans son communiqué, soulignant qu’il s’agit d’un processus novateur, faisant appel à l’intelligence collective.


Suivant : La police recherche les propriétaires de 30 vélos volés
Précédent : Le festival Up! se voit voler son nom par la coalition MR-cdH de Chaudfontaine

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×