Après 25 ans de présence, Albert Alberty, qui tenait la sandwicherie La Cucina (que certains appréciaient pour ses pâtisseries) a été prié de quitter son emplacement commercial dans la gare des Guillemins pour laisser la place au groupe Panos. Depuis mardi, c’est donc fermé, comme l’a signalé l’un de ses amis (Louis Maraite) sur Facebook.

C’est la conséquence d’un appel d’offres au terme duquel l’intéressé se sent un peu refait. En effet, le 5 août 2017, la SNCB lançait un appel d’offres auquel le gérant liégeois a participé. Sans nouvelles, il s’informe comme il peut et pense que c’est lui qui a obtenu le marché. Il n’obtient pas de confirmation officielle. En décembre, il reçoit un courrier de la SNCB qui lui annonce l’annulation de l’appel d’offre d’août. Sans autre explication. Le lancement d’un nouvel appel d’offres en début 2018: il y participe à nouveau, avec une offre encore améliorée en produits locaux, bio, circuits courts,… Et en juillet, il apprend qu’il n’a pas remporté le marché et qu’il doit quitter pour le 31 août.

M. Alberty, dégoûté, n’introduira pas de recours au Conseil d’Etat et regrette qu’une sandwicherie de proximité soit écartée pour une chaîne industrielle.

Actualisation 24/08: l’agence de communication Talking Birds nous indique que La Cucina ne sera pas remplacé par un Panos, mais par un Delitraiteur, -exploité par la grouppe SSP, qui possède 35 points de vente de plats préparés en Belgique.

(.Source: Facebook)


Suivant : HEC Liège reçoit un nouveau label international de qualité
Précédent : Météo: quelques nuages en fin de journée

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×