L’affaire remonte au 1 février dernier. Un incident était survenu entre un délégué syndical CSC et des affiliés FGTB. Durant la dispute, le délégué CSC aurait menacé ces derniers, ce qui a apparemment mis le feu aux poudres.

Du coup, mardi, les rouges ont décidé de débrayer et ce vendredi c’est la CSC qui a décidé de se croiser les bras. Cette dernière n’apprécie visiblement pas la façon avec laquelle la direction gère le conflit entre les deux syndicats.

La direction aurait en effet tranché en faveur de la FGTB en décidant d’écarter le délégué CSC à l’origine du conflit. Celui-ci accuse pourtant ses collègues d’avoir tenté de saboter son travail, rapporte Luc Gochel dans la Meuse.

Un piquet de grève a été placé devant les grilles. Une assemblée générale aura lieu lundi matin afin de décider de la suite.


Suivant : Agenda : sardines et choristes
Précédent : Franc succès pour le renouvellement des vœux organisé par la ville de Liège

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×