Depuis l’attentat du 30 mai devant l’athénée Léonie de Waha, boulevard d’Avroy, où deux agents de police avaient trouvé la mort pendant qu’elles vérifiaient les tickets, les contrôles du stationnement à horodateurs par les policiers avaient été suspendus. Certains avaient peur, d’autres ne trouvaient pas la motivation.

La direction de la police de Liège a décidé de reprendre les contrôles ce lundi, mais cette tâche n’est plus confiée aux seuls agents. « Ce seront des équipes mixtes constituées d’agents mais aussi d’inspecteurs issus de différents services», indique le service communication de la police. « Cette organisation sera maintenue jusqu’en janvier 2019, date à laquelle devrait entrer en fonction un radar scanner embarqué qui débusquera les automobilistes qui n’ont pas payé leur ticket. »

Lire aussi: Liège va dépenser un million d’euros pour contrôler le stationnement payant avec un nouveau système

(.Source: La Meuse)


Suivant : Agenda : Marmotte et fête française
Précédent : 4.500 gymnastes arrivent de 20 pays d’Europe

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×