Le Ministre des Pouvoirs locaux Pierre-Yves Dermagne a accordé un crédit d’aide extraordinaire à long terme de 34.599.988 € (au travers du compte CRAC) à la ville de Liège, qui devra naturellement rembourser avec les intérêts.

Le montant du crédit correspond aux factures de responsabilisation 2018 pour les pensions de la ville à 25.595.459 €, du CPAS à 7.480.177 € et de la zone de police à 1.524.35 2€ ainsi que le rattrapage à prendre en charge jusque 2024, soit le montant définitif de 34.599.988 € pour l’exercice 2018.

Le Ministre des Pouvoirs locaux a décidé parallèlement à ce prêt, la mise en place de la Task force qui sera chargée de travailler sur les perspectives financières des villes et communes : « Je demande également une actualisation du plan de gestion adoptée par le Conseil communal pour le 30 septembre 2020 au plus tard et un calendrier de travail dès le mois de janvier 2020, lesquels doivent notamment permettre de dégager une solution pérenne pour le financement global des pensions. »

Le total des emprunts pour les cotisations de responsabilisation pensions s’élève à 166 millions. “Ce montant s’élèvera à 321,8 millions en 2024 si les choses ne changent pas“, soulignait le conseiller communal Benoit Drèze (cdH). Les autres partis d’opposition déplorent également cette augmentation de la charge de la dette et le fait que la Ville puise également dans son fonds de réserve qui s’élevait à 19 millions d’euros fin 2016… et qui ne représente plus que 2,173 millions après un prélèvement de 7,48 millions pour le budget 2020.


Suivant : Météo: risques d’averses le matin et éveil du soleil l’après-midi
Précédent : Le lieu était mythique: le restaurant Le Veneto est en passe de rouvrir rue de la Madeleine

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×