Des élèves de 5 e et 6 e année secondaire ont lancé une pétition afin de reprendre les cours à au moins 50%, dénonçant une diminution de leur qualité de vie et de la qualité d’enseignement, a-t-on appris ce week-end dans plusieurs médias du pays.

En vertu du code rouge qui est d’application dans l’enseignement, les élèves de Waha ne se rendent à l’école qu’un jour semaine alors que la plupart des élèves du secondaire alternent cours à distance et en présentiel. En réaction à cette situation, une pétition adressée à l’échevin liégeois de l’Instruction publique, Pierre Stassart, et à la ministre en charge de l’Éducation, Caroline Désir, est apparue. Elle a recueilli depuis vendredi plusieurs centaines de signatures.

Dedans, des élèves de 5e et de 6e réclament de pouvoir… retourner à l’école. “La motivation de travailler seul devant un ordinateur part peu à peu… Cette pétition a pour but de nous aider à aller à l’école à 50 % comme tous les autres et pouvoir réussir notre année dans l’épanouissement !”, est-il notamment écrit.

“J’avais alerté la Ministre sur le fait qu’aucun présentiel n’avait été prévu pour les 5e et 6e par le PO de la Ville de Liège à la base (Waha mais aussi Saucy). Après son intervention, on a abouti à 1 jour/semaine. Ce qui n’est pas top mais mieux que rien”, commente de son côté la député Diana Nikolic qui rappelle qu’une large liberté est laissée aux directions et aux équipes éducatives pour déterminer les modalités et la forme de l’hybridation et qui indique qu’une mission de l’inspection est programmée.


Suivant : Météo: pluie le matin et moins intense l’après-midi
Précédent : Concours Miss Belgique 2021: il y a deux Liégeoises parmi les 33 candidates

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×